Saint-Tropez

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Célèbre saint né en 1964, qui a donné son nom à une riante cité de la Côte d'Azur.


L'Homme

Martyr et Saint Patron des Blondasses Siliconées (1564-1580), Saint Tropez était un chimiste de renom, qui inventa le péroxyde d'hydrogène. Croyant avoir découvert la kétamine, il en mourut peu de temps après l'avoir cuisiné, épopée grandiose qui inspira fortement le fondateur de la ville qui porte désormais son nom.


La Ville

Cité méridionale française de caractère, fondée en 1581 par Jacques Faizant.

Située dans les abords de Toulon, cette commune fut à la mode dans les années 70 grâce à la présence de la maison de Pierre Doris et Jean-Marie Proslier, dénommée L'antre des gros bidons. Tous les ans, de nombreux play mobils de physique se déversent sur ses plages malgré la dangereuse présence, pourtant signalée par les autorités, d'eléphants de mer et de sternes arctiques.

SaintTrop.jpg
Centre-ville de Saint-Tropez.


Événements marquants de la commune

C'est à Saint-Tropez que le troisième festival de bugcore méridional eut lieu le 19 décembre 1978. Étaient invités :

Ce troisième festival de bugcore méridional fut joué à l'arrière d'une R5 en plein soleil sur le parking du magasin Coop .

FestivalBugCore2.jpg

Déçu par l'absence de Module VxD et d'Isobrown, le public n'hésita pas à jeter des oursins et des étoiles de mer tournesol sur l'organisateur du festival, Gorellaume (alias Monsieur Gore), qui dut être hospitalisé en Bretagne.

gravure.jpg
En dépit de ces regrettables débordements, backstage, l'ambiance
resta à la bonne humeur.