Yvette Horner

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Inventrice du ArdKordéon (1823), née bien entendu en 1964 pour ne pas froisser Bob ArdKor. Véritable preuve mort-vivante que "la nécromancie ça marche !", Yvette Horner est avant tout le support masturbatoire de Franky Vincent.


Son histoire

Pendant la guerre de 14-18, Yvette Horner fut un temps infirmière lors de la dure épreuve du Chemin des Dames et de la bataille de la Somme, en 1916. C'est là qu'elle trompa Aristide Bruand avec le Général Nivelles, ce qui lui valut dans toute la troupe le sobriquet de "caisson de basse" (qui signifie en tcherkesse "femme facile par trop docile" ).

freaky_15_nurse.jpg


Le slave-tu donc ?

  • Yvette Horner peut en cacher une autre. En effet "Yvette Horner" est également une des "Œuvres" de Module VXD. Le dit-pitre avait besoin d'un hardcoredéoniste dans son groupe et c'est par l'intermédiaire du coureur cycliste ébroïcien Denis Gaudineau que Module VxD connut l'œuvre d'Yvette Horner qui devait marquer de son sceau l'intégralité de la pensée conceptuelle bugcoreuse.