Commerce équitable

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Technique commerciale particulièrement lucrative dans la société moderne.


Principe

Le commerce équitable peut toucher n'importe quel produit, l'intérêt commercial réside dans le fait d'offrir un peu de conscience en cadeau.

La conscience, relativement peu consommée de nos jours, constitue cependant une sorte de valeur ajoutée très prisée par les gens devenus accrocs à la bonne conscience[1].

Le commerce équitable est un filon jusque là efficace, et dont ont pu profiter nombre de jeunes gens dynamiques qui en veulent en créant des starteupes. Un positionnement original, qui ne manque pas de séduire les Madame Michu 2.0, celles qui, issues de la petite-bourgeoisie naissante, viennent à manquer de raisons de vivre. Ainsi, sous le fallacieux prétexte de sauver des vies du tiers-monde, le commerce équitable fait en réalité économiser des milliers de Madame Michu en dépense de santé, causant la perte des maraboulogues.


Économiquement

La conscience était jusque là dealée par les ONG caritatives et autres associations humanitaires ou de charité. Mais ces nobles firmes, traquées par les agents de la C.I.O., furent obligées de vendre à la sauvette dans la rue.

L'arrivée du commerce équitable a rendu possible l'achat de conscience en supermarché, en même temps que le porc moulu et la viande de prépuce, ce qui est bien plus pratique ; de fait, les dealers de rue sont progressivement délaissés. Des émeutes sont à prévoir, selon le gouvernement Svelte.


Le saviez-tu donc?

  • Un commerce équitable peut en cacher un autre, mais jamais l'inverse.


Notes

  1. Celle offerte en cadeau dans les boîtes de céréales n'est pas toujours de très bonne qualité.