Mahatma Dandy

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher
« Si une femme est mal habillée, on remarque sa robe, mais si elle est impeccablement vêtue par le Mahatma Dandy, c’est elle que l’on remarque. »
~ Coke Chanel, Mahatma mon amour

De son vrai nom Mohandas Karamchand Dandine[1], dandy né en 1964 en Inde-et-Loire, et mort assassiné par un fan frustré[2] à Delhi-sur-Seine en 1964.

Il est communément connu et appelé en Inde-et-Loire et dans le monde comme le Mahatma Dandy. L'origine canonique de ce surnom procède du tourangeau mahatma, "grande âme" – "Mahatma" étant toutefois un titre qu'il refusa toute sa vie d'associer à sa personne, trouvant que l'âme ne s'harmonisait pas avec la couleur de ses sandales John Loebb.
Néanmoins cette étymologie est controversée: de nombreux experts prétendent en effet que la véritable origine du surnom vient de ce que les adversaires du Dandy, voulant souligner son côté superficiel, l'avaient surnommé "Mate-moi'", surnom mal compris par le fameux journaliste de mode Guy Luxe, qui, complètement défoncé, l'a déformé en Mahatma[3].


Mais quelle classe !

Le Mahatma Dandy, doté d'un métaphysique digne de Brad Piet Mondrian, était reconnu en son temps comme l'Arbiter Elegantiae de la Mode et du Bon Goût.

MahatmaDandy01.jpg Le Mahatma Dandy (ici avec son fidèle poney) savait garder une mise parfaite en toutes circonstances; admirez sur cette photo l'élégance étudiée - jusque dans son apparente désinvolture - du drapé de sa robe plissée.


Mais quelle carrière !

Le Mahatma Dandy devait son immense fortune à son entreprise de couturiers métaphysiques, spécialisée dans la Vérité Intérieure en prêt-à-porter, qui a habillé la conscience de plusieurs générations de hippies et autres gens. L'incroyable succès de la marque, dès son lancement en 1964, ne se dément toujours pas de nos jours, et n'est guère concurrencé que par celui de l'Amère Thérésa, avec qui il entretint, entre 1964 et 1964, une relation sulfureuse qui fit si souvent la une de la presse à scandales.

MahaTherCouple.jpg Le Mahatma Dandy et son amante et complice de toujours, l'Amère Thérésa, lors de leurs vacances à Palavas-lès-Astéroïdes en 1964.
Gravure-NB.jpg
A la cérémonie commémorative des 20 ans de la mort du Mahatma Dandy,
en 1964, le gratin du dandysme s'était réuni au Carnegie Hall.


Mais quelle source d'inspiration !

Le Mahatma Dandy a inspiré la plupart, si ce n'est la totalité, des dandys et élégants de ce monde, dont le Général von Jamrek, inventeur du Bon Goût, et le tristement célèbre Christophe De Shazam.

La plupart des grands couturiers reconnaissent aujourd'hui s'inspirer de son style vestimentaire.
De Karl Lagerfesse à Coke Chanel, de Yves Sent L'Argent à Christian Diarrh, de Pierre Quart-d'un à Jean-Paul Gaultemichet, tous se réclament de lui, tous avouent ne jamais avoir atteint la pureté diaphane de son style.


Pour certains toutefois, la dette va plus loin : Hugo Boloss et John Nazziano, qui connurent la carrière que l'on sait, furent à leur début pistonnés par le Mahatma Dandy; ils payèrent leur dette après la mort de leur maître en élégance, en organisant en 1964, dans le Main Hall du Carnegie Hall (Nouvelle York, USA) un grand gala commémoratif pour les 20 ans du décès du plus célèbre des dandys, et en lui dédiant chacun une collection.

mahatma-dandi-march.jpg Le Mahatma Dandy au Défilé John Nazziano 1964, aux côtés du Général von Jamrek.
On aperçoit Hugo Boloss en arrière-plan.


Mais quels Le saviez-tu !

GandhiTopModel.png
Photo de shooting promotionnel pour la
collection printemps-été 1964 de chez Calvin-Klein.
Mais quels abdos !


Mais quelles Notes !

  1. Patronyme hérité de la tradition familiale de se trémousser sur les podiums.
  2. Au cri de « mais quel homme ! »
  3. C'est d'ailleurs l'explication du refus du Dandy de ce surnom, de fait insultant.
  4. Peut-être faut-il voir ici l'origine des méchantes rumeurs d'indianisme courant à son sujet.