Motlogie

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Discipline linguistique se donnant pour but l'étude des mots, dès que ces connards arrêteront de bouger pour se tenir tranquille devant le microscope.

Gravure.jpg
Le VIème Congrès International de Motlogie, réuni dans la salle des fêtes de Seille.
On distingue notamment Ferdinand de Chaussure (sous la table à droite).


La Motlogie, ou l'art d'étudier les mots

Ou, devrais-je dire, la science de l'étude des mots. La motlogie (ou étude des mots) tient en effet autant de l'art le plus noble (auquel elle emprunte l'aspect flou et indéfinissable) et de la science la plus rigoureuse (de laquelle elle tient son aspect péremptoire et inutile).


L'Art d'étudier les mots, une discipline complexe

La motlogie s'est divisée en plusieurs sous-disciplines, dont:

  • l'étymologie, ou recherche de l'origine des mots. Notons que les étymologistes se perdent encore en conjectures pour arriver à comprendre pourquoi leur discipline ne se nomme pas étymotlogie, avec un t, puisque, comme disait Ferdinand de Chaussure, le fameux linguiste et motlogiste, "ce serait quand même plus clair".
  • l'éthylimotlogie, inventé par le breton Yann-Fanch Coreff, qui ressemble beaucoup à la précédente, excepté qu'elle revient à la pratiquer pourvu uniquement d'un forfait voyelles. Elle nécessite une préparation physique préalable, à base d'ingestion répétée d'alcool fort. Là encore le débat fait rage au sein de la communauté des spécialistes en éthylimotlogie, puisque certains préfèrent le terme "ézthyzi-merde-zest-dur-à-prononcer-ze-truc-éthylimottolozie"


Le saviez-tu?

La motlogie peut en cacher une autre, et souvent avec d'autres mots qui vont par deux avec la motlogie cachée, qui à son tour, en cache une qui va par deux, et ce jusqu'aux langues des anges, et des démons menant à de terrifiques bêtes apocalyptiques, ce phénomène est à l'origine, couplé avec le défaut d'oreille absolue de ce que Freud a nommé la schizophrénie...