Foule

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Une foule est avant tout un groupe plein de gens.

Une foule est donc l'inverse d'un p'tit bonhomme tout seul qui n'a pas de copains[1]. C'est aussi, selon un certain nombre de sociologues, l'équivalent du poisson Ikea, ce qui est une contradiction car une foule est manipulable à volonté alors que le poisson Ikea n'en fait qu'à sa tête[2].

gravure.jpg
La foule fait traditionnellement peur aux filosofs.


Principe et fonctionnement

Le principe d'une foule est d'avancer en général dans le même sens. Dans le cas contraire elle est dite hystérique, ce qui en général fait des morts.

Certaines foules revendiquent. Elles scandent alors en écho ce que n'importe quel abruti fait parvenir en terme d'onde sonore aux autres gens de la foule. Des études montrent que le meneur d'une manifestation est en fait l'amplificateur, car l'abruti peut changer, mais la foule vénère le haut-parleur.

Une foule est après tout une combinaison de poker consistant à réunir 3 cartes de même valeur et 2 autres cartes de même valeur[3].


Les foules religieuses

Les foules religieuses se passent d'amplificateur, quand elles sont réduites. Mais aux JMJ Benoît 1664 en utilise un. Des rumeurs persistantes font cependant état de choses non-catholiques dans les loges, chacun étant libre d'en tirer les conclusions qu'il veut.


Les foules syndicales

Les foules syndicales revendiquent des droits sur le travail.

Elles utilisent à outrance le drapeau, un tissu, souvent de lin ou de polyéthylène, où est sérigraphié un logo.
Le drapeau peut aussi être utilisé par la foule pour être brûlé, en signe de contestation.


Foule et discours

La foule aime à débattre - c'est d'ailleurs ce que la Foule aime aussi appeler "avoir son mot à dire".
Wittgenstein[4] a prouvé que le discours est en fait inopportun, c'est en gros un bref "miaou" que toute formalisation, des sciences ou de l'esprit umain. La foule, qui ne vise qu'à la formalisation de l'opinion, ne peut émettre qu'un faible "mia", et encore avec un mégaphone.

La foule, émergeant d'un débat qu'elle ne comprend pas, ne peut se comprendre elle-même. C'est là son drame, et ce pourquoi la foule est souvent dite en colère.


Le saviez-tu

  • Une foule peut en cacher un autre, et hélas, bien souvent l'inverse.


Notes

  1. C'est le plus souvent Tout plein de p'tits bonhommes touts seuls qui n'ont pas de copains.
  2. Voir l'article concernant l'opinion publique.
  3. Mais différentes, parce que sinon, c'est de la triche...
  4. Confirmé par la suite par Gödel.