Mot à dire

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Parasite de la parole[1] très répandu dans les latitudes démocratiques, le mot à dire est responsable de l'aggravation du phénomène dit de Métaphysique à effet Larsen, qui rend tout centre-ville conceptuel parfaitement inaudible.

En effet il suffit d'une poignée de personnes contaminées par leur mot à dire pour générer une quantité considérable de bruit, rendant toute entente impossible et proscrite.


Application industrielle

La Waffen Société du Spectacle utilise de l'essence de mot à dire comme ingrédient de base dans la production industrielle de dialogue de sourds. Le mot à dire, pourtant nullement menacé, est ainsi devenu une espèce protégée par la Norme ISO1664, et de nombreux incubateurs ont été mis en place dans les plateaux d'émissions télévisuelles de gaz à effet de serre, dans lequel le Théorème de Thalès n'est plus vrai car il y a trop de buée.

gravure.jpg
Une bande de gens contaminés par un mot à dire, durant la grande épidémie de 1964.


Le saviez-tu?

  • Il est possible de prendre la paroles sans avoir un seul mot à dire, c'est le cas des onomatopées.
  • Un mot à dire peut en cacher un autre, et ainsi de suite...


Notes

  1. Précisément, le mot à dire est un bruit parasite à l'état de chrysalide.