Finkielkraut

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Mohammed Finkielkraut, biographie intellectuelle sommaire

Avant d'être un nom idiot, Mohammed Finkielkraut est avant tout un gens arabe célèbre et un filosof datant de l'ère de Salomon, qui combat ardemment tous les islamophobes grâce à sa plume acérée et à son doigt dans le cul. Mais selon certains ce serait en fait un dangereux antisémite. Ci-dessous la Vérité sur cette ténèbreuse affaire.


Finkielkraut... Mais pourquoi un nom aussi tarte ?

  • A l'origine les Finkielkraut ne s'appellaient pas les Finkielkraut mais les Ben Laden. L'un des membres de cette célèbre famille arabe, Oussama Ben Laden, deviendra par la suite un grand acteur hollywoodien.

La famille Ben Laden a été déracinée d'Arabie saoudite et poussée à l'exil (al-hijra) il y a de cela plusieurs siècles. Branche arabe cousine de celle des Ibn Saoud, elle a été persécutée à la suite d'un incident diplomatique auriculaire. En effet, le représentant d'alors de cette famille, nommé - quand on avait le temps - Ali ibn Mohammed ibn Abdallah ibn Alain-Gérard Slama Ben Laden, avait déclaré lors du conseil des tribus du Nefoud-dantonku en l'an 75 du calendrier hégiserarien: "Wallahlaradime, le wahabisme c'est une doctrine de tarlouzes impies. Les femmes adultères faut pas les lapider, faut direct leur couper les couilles et les obliger à ingérer des mains de voleurs confites aux dattes moisies et au lait de chamelle rance, et ce jusqu'à ce qu'elles explosent." Suite à cet incident, le roi Abdallah ibn Saoud est contraint sous la pression des oulalalémas wahabites-halère, irrités par cette déclaration, de renier ses cousins les Ben Laden et de les exiler.

magloire2.jpg

Ci-dessus : le prêcheur à la ligne radical Ali ibn Mohammed ibn Abdallah ibn Alain-Gérard Slama Ben Laden dénonçant, en l'an 75 devant le conseil des tribus, le laisser-aller et le laxisme en matière de chari'a. Il est l'arrière-arrière-grand-père de Mohammed Finkielkraut, qui je vous le rappelle est quand même le sujet de cet article. Bordel, suivez un peu sinon on va pas s'en sortir !

  • La famille dut donc s'exiler et prendre le chemin de l'exil. C'est triste l'exil ! Bref ils s'exilèrent en exil, une branche au Soudan, une seconde en Afghanistan, une troisième au Yémen de l'ouest, une racine-de-seizième à Hollywood et une dernière enfin en France. C'est cette dernière qui aura l'insigne privilège de voir naître à la quatrième génération le petit Mohammed. Mais avant cela la famille Ben Laden fi França dut changer de nom à cause de la méchanceté islamophobe des gens...
  • Afin de favoriser leur intégration à cette noble patrie républicaine et égalitaire qu'est la France, les Ben Laden de France se décidèrent en effet à changer de patronyme. La famille de 258 personnes, hésitant longuement dans le choix de leur nouveau nom devant le fonctionnaire préposés aux modifications des noms susceptible d'engendrer du racisme, celui-ci décida d'aller se cuisiner une bonne tarte. Après trois bonnes heures de cuisson dans un moule beurré thermostat 7, le fonctionnaire revint avec sa tarte et trouva dans son bureau les 258 personnes toujours aussi emmerdées. Soudain, le plus jeune d'entre eux, mais qui était aussi le plus malin et le plus mal peigné, voyant la tarte s'exclama "Eurékhanouka !". Trouvant la tarte très fine, il avait entendu son grand-oncle Hassan qui parlait encore mal le françawia s'exclamer : "Fine, quelle croûte !". Il voulait bien sûr dire : "Putain, quelle croûte fine, bordel de merde !". Le petit Mohammed trouva l'expression sonore, la germanisant un peu pour faire moins sépharade il s'appela dès lors Mohammed Finkielkraut.
  • Il est à noter que certains membres de la famille Finkielkraut conteste la véracité de cette anecdote et affirme que l'idée du nom Finkielkraut serait venue au petit Mohammed le jour où il aurait entendu son grand-oncle Hassan, indisposé ce jour là, s'exclamer des toilettes : "Pfiiii, quelle crotte !". Mais comme ça n'est pas drôle, on n'accordera pas foi à cette version.

slover6.jpg Ci-contre : Le fonctionnaire préposé au changement de nom préparant sa fameuse tarte


Mohammed Finkielkraut, une oeuvre au service de l'islam

  • Mohammed Finkielkraut a consacré son oeuvre immense et incomprise à poser en homme d'Ancien Régime qui a conservé, par devers lui, intacts sa lucidité et son sens de la dignité. Ceux-ci lui permettent évidemment de juger le monde moderne comme s'il habitait Sirius. Aux dernières nouvelles le sous-seing qu'il avait signé là-bas pour un T3 avec cuisine équipée, petit balcon dans résidence calme près des commodités et vue sur la mer, a malheureusement été annulé...
  • Mohammed Finkielkraut a par ailleurs démontré avec une neutralité qui l'honore que son soutien raisonné à l'Arabie saoudite en laquelle on l'accuse de s'identifier comme arabe et musulman pratiquant, provenait avant tout non pas d'un vulgaire réflexe communautaire comme nimporte quel juif de banlieue à casquette en aurait pour Israël, mais d'une réflexion poussée sur les enjeux de la modernité et de l'avenir de l'Occident dans son ensemble et que putain, bordel, y a pas rien là quand même !
  • Il a également réussi à démontrer que tous les juifs de banlieue sont des barbares islamophobes qui ont perdu avec la disparition de l'école et du colonialisme de Jules Ferry l'occasion de se civiliser un peu.
  • Mohammed Finkielkraut est à l'origine de l'actuel projet de loi sur la baisse des droits de succession au motif que sans héritage intellectuel on devient d'ingrats post-modernes qui paient l'ISF sans remercier grand-papa.

tariq.jpg Ci-contre : Mohammed Finkielkraut s'arrachant la barbe poil par poil afin de démentir les rumeurs l'accusant d'être un islamiste


Bibliographie

  • Crime contre l'humanité et tarte aux fraises. L'impossible conciliation ?, 1943, éditions du Rastafareich
  • Je suis tombé par terre, c'est la faute à 68, 1967, éditions Schmitt
  • La défaite de ma pensée, 1987, éditions Malligard
  • Ce que peut la littérature dans un col hors-catégorie, 2000, éditions de Minuit moins Cinq
  • De nouveau les autres sont amoureux, 2002, éditions du Petit Frustré à Lunettes Qui Voudrait Parler Bistouquette
  • De l'intérêt des techniques policières israéliennes pour gérer les révoltes islamistes et antisémites dans les banlieues de France, nov. 2005, article paru dans le journal saoudien Haaretz
  • Faut-il imprimer des images du camp d'Auschwitz sur les couvertures des éditions françaises du Coran, et si oui de quelles dimensions ?, article à paraître prochainement dans le Point Virgule à la Ligne


Le saviez-tu ?

Mohammed Finkielkraut a prouvé avec une certitude métaphysique que tu étais un gros con. Alors ferme ta gueule.