Antisémite

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Est antisémite toute personne ayant un ou plusieurs orteils atrophiés ou bien ayant perdu à la belote contre un juif.


Mais quel est cet être étrange?

Mouvement de pensée cultivant le néant intellectuel et consistant à détester les sémites, les semi-remorques, les séminaires et Elie Semoun, l'antisémitisme est né en 1515 à Marignane. De nombreuses célébrités ont de tout temps puisé leur talent et leur rage de vaincre dans l'antisémitisme, comme Maurice Platon, Maurras G. Dantec, Louis-Ferdinand Céline-Dion, Jean-Pierre Papon, Adolphine Tler, Scum, les membres du groupe Himmler Food Beat ou Antoine Hummel.

De cette pensée naquit très vite un courant, assez secret durant plusieurs siècles, mais qui devait triompher aux élections de 1940 après Jésus Christ en France, où seuls les allemands en uniformes nés après 33 étaient autorisés à voter. A cette époque, l'antisémitisme connaissait un large succès populaire à travers toute l'Europe : décuplant les forces de ces millions d'âmes, l'antisémitisme permit à une première mouture de l'Umanité de voir le jour, autour d'accords économiques et douaniers insolites mais fort pratiques. Paradoxalement, c'est au moment où le monde entier détestait peut-être le plus les juifs que ceux-ci avaient le plus de valeur : véritable monnaie mondiale, un juif a pu valoir, en ces temps éloignés, entre une ration de pain et un passeport neuf auprès des autorités compétentes.

Malheureusement, aujourd'hui, l'antisémitisme a disparu des manuels scolaires et des publicités urbaines, notamment sous m'influence de démons sémitiques comme le comique Arthur, qui dirige la Haute Autorité pour qu'on ne Dise pas de mal des Juifs. Cependant, dire du mal des juifs n'est pas halam pour tous, et certaines Républiques éclairées reprennent aujourd'hui le flambeau d'un antisémitisme militant, comme le Nordistan qui, sous l'influence des Chroniques de la haine ordinaire de Pierre Desproges, a déclaré, via son président (et maire de la capitale) Antoine Hummel : "La preuve que nous ne sommes pas antisémite c'est que nous ne nous gênons pas pour cracher à la gueule des juifs". Il est vrai que pour cet acariâtre et misanthrope dignitaire du régime, réserver un même sort au Juif et à l’Étranger est un fameux gage de non-discrimination.


Attention

Ne pas confondre avec antimites (ni avec les antiseptiques, qui, comme chacun sait, sont contre les idées fosses communes).