Bobigny

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

"Tu es beau, Bigny" (un admirateur anonyme)


Préfecture de la Seine-Saint-Denis. On la confond souvent avec la salle de concert Bobino car Léo Ferré s'est produit aux deux endroits avec son Big Band Orchestra mais ce n'est absolument pas la même chose. Le préfet de Bobigny a le droit de cuissage sur toutes les factrices nées un 29 février selon une vieille coutume avalisée par le Président René Coty en 1956, lors de la grande réforme de l'administration des Postes, Télégraphes et Télécommunications (P.T.T.) . De grands artistes passent régulièrement à Bobigny, tels Module VxD ou encore Manu Chao, le chanteur du groupe bobodeath La Mano Negra. Scum y a également démarré une start-up de textile, en récupérant de vieux cheveux à la sortie des coiffeurs.

Bobigny est par ailleurs depuis le milieu des années 70 le coeur du mouvement libertaire dit balbynisme. Les habitants de Bobigny sont appelés les bobets.

 WaiChingStreet.jpg Bobigny 


Une idole hawaïenne vieille de 4000 ans retrouvée à Bobigny

Dans Le Parisien du 21 août 2005- C’est au domicile balbynien de l’ex danseuse de caractère Patricia Fiala qu’a été retrouvée une idole hawaiienne vieille de 4000 ans. La statue, volée au Musée de L’Homme en 1972, a servi pendant des années de décor à des soirées très privées organisées par l’ancienne égérie des boîtes de nuit de la rue Frochot qui n’hésitait pas à organiser avec son frère cadet Pierre Fiala de véritables bacchanales – photo ci-dessus - au cours desquelles des poissons de grande taille étaient sacrifiés après que les participants, à l’instar de la maîtresse des lieux, se fussent auparavant accouplés violemment avec des insectes.

Outre 300.000 anciens francs en petites coupures démonétisées, plusieurs objets ayant appartenus à Teddy Vrignault auraient été découverts dans un faux plafond par la P.J de Bobigny dont un étrange portrait en pied de Marceau-Pivert portant un pourpoint.

En fin d’après-midi, les services scientifiques du laboratoire de la préfecture de Police de Paris étaient encore à pied d’œuvre puisque après que des sondages ont été effectués dans les vastes caves de la Villa Fiala, une grande bâtisse construite à l’extrême fin du Front Populaire, plusieurs caches ont été mises à jour.

L'affaire Teddy Vrignault

Après la découverte d'une statue ancienne, c'est un grand portrait en pied de Teddy Vrignault qui a été trouvé au domicile de la danseuse d'origine hawaïenne Patricia Fiala dont le frère cadet, Pierre Fiala, militant historique du balbynisme, avait fait parler de lui le 9 août en maltraitant des insectes. C'est dans un faux plafond de la villa cossue occupée par la famille de la jeune femme que les enquêteurs du SRPJ de Bobigny ont trouvé le tableau représentant l'humoriste mystérieusement disparu. Ce dernier apparaît revêtu d'un pourpoint de couleur bleue et d'une fraise, assis sur un rocher romantique surplombant un cour d'eau bouillonnant en compagnie d'une énigmatique jeune femme au corsage rouge-vif, probablement une vierge glazik de landudal. Le tableau, dont la manière appliquée rappelle l'art des préraphaélites n'est pas signé et semble daté, selon les services scientifiques de la préfecture de police, de la fin des années 70. Compte-tenu des récents événements survenus à Langolen (Finistère) où des membres du F.L.B (Front de Libération Balbynien et fraction ouverte trotsko-libertaire de la quatrième internationale ouvrière) avaient fourni une protection à une jeune bretonne coupable de cannibalisme, les enquêteurs n'ont pas hésité à se mettre en relation avec leurs collègues de Brest afin d'en tirer toute conclusions utiles à l'avancement de l'enquête. Outre ce tableau surprenant, les policiers auraient également découvert plusieurs caches renfermant des insectes gigantesques et dans lesquelles, détail horrible, gisaient les restes de dizaines de corps de pélerins nus et laqués à la cantonaise. Enfin, d'après une source non officielle, un extraordinaire réseau de souterrains entièrement ventilés et pourvus d'aménagements sophistiqués s'étendrait loin au-dessous de la villa des Fiala. toujours d'après la même source, On y entend distinctement la voix enregistrée du crooner canadien Rudy Vallée mais il est impossible de savoir d'où elle provient. Autre coïncidence étrange, donc, quand on sait qu'un enregistrement du chanteur se trouvait dans le radio cassette de la R16 de Teddy Vrignault. Ce véhicule avait été retrouvé en 1976 après que son illustre propriétaire se fût volatilisé.

Quinze nouvelles tournantes dans la cité des Plateaux

C'est avec stupéfaction que les maréchaux des logis chef du troisième canton sud-ouest de Bobigny -Riri, Fifi et Loulou, qui témoignaient hier dans Aujourd'hui Demain Peut-Etre - ont découverts dans la cave de Monsieur Mustapha Zizou une table tournoyant à un mètre au dessus du sol. Après perquisition du gode civil, il s'est avéré que ce n'était pas une mais quinze tables tournantes qui séjournaient depuis plusieurs semaines dans les caves de la cité des Plateaux. D'après certaines sources officielles, le juge Renaud Tantantan, en charge des réseaux spiritistes au parquet de Bobigny, aurait violé quinze fois la dépouille de Louis Pauwels pour faire cesser cette manifestation ridicule. En vain. A l'heure où nous écrivons ces lignes, les quinze tables tourneraient toujours.