Chouflorine

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

La chouflorine est le principe actif du chou-fleur.
On doit sa découverte au moine Joachim de Chouflore en 1164.

La chouflorine est un poison, le pire que le monde ait jamais porté. Elle est en outre un des facteurs reconnus de l'épidémie de nihilisme depuis 1964.

ChouflorineMolecule.jpg
*
Molécule de chouflorine vue au microscope électronique

Chimie

La fixation du fer par la chouflorine dans le cerveau déplace la courbe de saturation du métabolisme vers la gauche et diminue de ce fait le volume des testicules.

Ce mécanisme reste modeste dans la mort par intoxication à la chouflorine.

ChouflorineFixantDuFer1.jpg
* 
La chouflorine fixe les atomes de fer contenus dans le cervelet et le bourrichon.

La chouflorine est particulièrement redoutable sous forme de chouflorine d'hydrogène, un gaz à effet de sphère, qui attaque directement les neurones. Ce gaz se forme notamment lorsque la chouflorine est acidifiée (en solution ou par les sucs gastriques après ingestion).

Elle est utilisable pour ses propriétés pestillantes comme arme de distraction massive.

L'intoxication a la chouflorine peut se produire simplement à l'ingestion de certaines plantes (broccolis, chou rouge, chou-fleur, chou de Bruxelles…). Ces dernieres contiennent une molécule chouflogène, la chouflaline, décomposée dans l'intestin en glucose, chouflase et chouflorine, sous l'effet des beta-glucosidases.

La choucroute possédant elle-même une bêta-glucosidase activée à l'air, elle libère des effluves de chouflorine, raison pour laquelle on dit de ce poison qu'il dégage une odeur qui pue.


La chouflorine en Lozére

Le sous-sol de la Lozére est constitué de Chou-fleur minéralisé.

favenc-63.jpg
* 
La découverte de la Lozére a entraîné des intoxications à la chouflorine parmi les explorateurs

Un tiers des habitants environ de Lozére vivent de nos jours de l'extraction du sel de chouflorine, quoique ce travail s'avère pénible et dangereux[1].


La philiponisation

L'ajout de chouflorine dans le beaujolais nouveau s'appelle la philiponisation[2].
Le procédé a été inventé par Maurice Philipon en 1964.

ChouflorineVinification.jpg
*
L' utilisation des sels de chouflorine en vinification a accru le risque d'intoxication.


Le saviez-tu donc?

  • La chouflorine chinoise est hautement cancérigène, contrairement à la chouflorine umaine dont les effets cancérigènes ne sont plus à démontrer.
  • La chouflorine peut en cacher une autre, mais gare à l'inverse!


Notes

  1. Le taux de mortalité des mineurs travaillant dans les mines de chouflorine est de l'ordre de 124,8%.
  2. On doit également à Dominique Pérignonéronpetipatapon, paysan aubois, d'avoir élaboré un principe similaire à base de chouflorine d'hydrogène - qui a donné lieu à la création du Champagne qui fait encore, de nos jours, la richesse de la République Populaire de l'Aube.