La Mort

D'ArdKorPedia
(Redirigé depuis Mort)
Aller à : navigation, rechercher
513.png
La mort est longue et ennuyeuse ; offrez-vous une mort feune.

Etape incontournable, froide et puante dans la vie de la plupart des gens, la mort permet d'envoyer se faire foutre les autres umains qui respirent encore, et à qui on doit de l'argent.

La mort fut inventée par Remus et Romulus. Après de brèves négociations, nos deux compagnons, qui avaient pourtant sucé la même louve, conclurent qu'il ne pouvait en rester qu'un. Remus mort, son frère s'en voulut et le rebaptisa Remord. Remus est enterré au Cimetière de l'Abbé Pierre Lachaise sous un platane, à côté de Jim Morrison, mort lui aussi.


IMPORTANT : N'oubliez pas de renouveler régulièrement votre certificat de prolongation de vie (formulaire téléchargeable sur le site du Ministère de la Vie, Bureau de la Mort), sans quoi vous pourriez mourir un jour et ce même de mort naturelle.


Mort et Religion

La plupart du temps, si t'as pas fait trop de conneries y'a moyen que le Paradis te soit open. Mais reste cool, Le Seul Dieu n'accepte dans son crew Peace Land que les authentiques hippies.


Mort et philosophie

Phénomène phénoménologique majeur, la mort est simplement ce qui arrive (ou ce qui survient)

Exemple :

- mon père est mort
- ah... ça arrive.

- ça va grand-père ?
- hrrr... je crois que ça arrive...

- Le camping en sous-bois, c'est vraiment le pied. Pas vrai, chérie !
- Georges, y'a un truc qu'arrive...


Mettons-nous en situation

Rupture d'anévrisme : premiers réflexes

Il arrive que le soir, lisant l'article La Mort de l'Ardkorpédia on ressente une légère douleur au niveau de la nuque, comme une piqure de guêpe : c'est qu'il vous reste cinq minutes à vivre. Sans paniquer, réunissez prestement les documents relatifs :

  • à vos comptes bancaires
  • à votre emploi
  • aux Assedics
  • à votre scolarité
  • à la caisse primaire d’assurance maladie et/ou d’assurance vieillesse
  • aux caisses de retraites complémentaires, caisse d’allocations familiales, mutuelle complémentaire de santé
  • aux assurances (automobile, locative, responsabilité civile…)
  • à la succession (notaire)
  • aux organismes de crédit
  • aux services ou abonnements souscrits (électricité, gaz, eau, téléphone, télévision)
  • aux impôts (y compris la carte grise pour transfert)

Téléphonez au Funérailles Minute le plus proche, et réservez une concession funéraire express pour la durée de votre choix. Si vous êtes un écrivain génial mais ignoré, optez pour la fosse commune ou une concession temporaire, ça fait plus classe et ça entretient le mystère.

Munissez-vous promptement d'un stylo et d'une feuille banale et rédigez un testament olographe (éloignez votre dactylo, secrétaire, compagne, animal savant de compagnie etc.). Veillez à être toujours renseigné sur quel jour on est, ne laissez aucune place aux interprétations frauduleuses dont pourraient profiter vos connards de légataires, que vous désignerez clairement et chaleureusement malgré vos réticences à leur égard, pour éviter qu'il se murmure plus tard partout que vous étiez un vieil ours qui détestait ses proches.

Pour punir néanmoins ces êtres viles et insolents que sont vos enfants par exemple, contractez rapidement de nombreuses dettes sur des sites de Poker Online ou de Sexe avec des animaux sur Internet, et ne les mentionnez pas sur votre testament. Vos légataires, sans se soucier des folles activités de vos dernières cinq minutes, s'empresseront d'accepter un héritage en apparence propre et attractif. Pleins de reconnaissance, ceux-ci auront même le temps de prononcer en votre honneur un éloge funèbre des plus dithyrambiques, avant de s'apercevoir de la supercherie.

Changez les draps de votre lit si vous y avez baisé la veille : il serait ballot de vous faire refuser l'entrée au Paradis pour une vulgaire tache de foutre. Si vous mourrez pendant l'acte, tant pis pour vous : Dieu ne peut absoudre les concupiscents, il y va de sa réputation.

Couchez-vous finalement, aspergez-vous d'un peu de ketchup et de chocolat fondu pour épater la galerie et offrir au chien une dernière liche de friandise. Appelez à l'aide ou criez Je meurs d'une voix puissante en veillant à garder un ton solennel. Félicitations, vous avez réussi : vous venez de disparaître à tout jamais de la surface de la vie pour pénétrer les profondeurs de l'oubli. Personne en effet, au-delà de vos petits-enfants, ne se souviendra de vous, n'aura de pensée en votre honneur, et votre mémoire se perdra comme celle de milliards d'autres gens inutiles ayant foulé cette planète. Vous n'aurez constitué à l'échelle de Listoire Universelle qu'une victime de plus de la loi du plus fort et à celle de Listoire Géologique qu'un amas de cendres du même gris-mort que toutes les autres. Comme l'écrivit Sartre dans Une Vie de Maupassant, on meurt toujours d'avoir oublié de vider le cendar.


Stockage et conservation

Il est conseillé de stocker ses morts dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.

cimetiere_danger_mort_1_.jpg


Quelques cartes postales reçues de nos amis en vacances à La Mort

black.jpg
Autoportrait du Soldat Inconnu en convalescence à La Mort.


BlackScreen.jpg
Un ami nerd envoie un message d'outre-windows, qui mériterait sa place au panthéon des cartes de voeux célèbres


picture1.png
Brad Piet Mondrian : "Paysage à La Mort. Hommage à Seurat" (posthume).


w0010.gif
La Mort accueille sans discrimination les personnes à mobilité réduite. Les cartes postales qu'ils envoient d'outre-tombe sont copyrightées en rouge gras, pour qu'on les repère.


La Mort et le Saviez-tu

  • Les morts manquent en général cruellement de savoir-vivre.
  • La Mort peut en cacher une autre, et l'inverse également. On est mal barrés.