Morgoth

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Morgoth est un chef d’État visionnaire né à une époque dont tout le monde se branle. Très tôt, il développe un penchant pour le totalitarisme humanitaire et fonde avec son ami Sylvester Staline le communisme.


Morgoth.jpg
Morgoth, prince des ténèbres et des communistes

Totalitarisme humanitaire et Esprit procédurier

Surnommé "Noir Ennemi du Monde" par des dissidents homosexuels comme Legolas, Morgoth intenta un procès contre ce dernier. En effet, d'origine noichi communiste (dont il partage la moitié du sang avec Martine), Morgoth accepta difficilement de se faire traiter de NEM.


Un jour, il devint roi de ses propres dés

Lors de la Guerre froide de l'espace, Morgoth profita du bordel ambiant pour attaquer Tintin VIII et son royaume de Belgique. Le roi belge, bien que fort con, connaissait le penchant de Morgoth pour le jeu et joua son royaume au Risk. Morgoth obtint trois six sur ses dés rouges et Tintin VIII se rendit compte qu'on ne défend pas un royaume avec des bandes dessinées machistes. Morgoth le baptisa alors "Fingolfin", qui veut dire, en noichi communiste éclairé, "petite bite". Morgoth s'installe alors en Belgique où il crée le Néant (à 35km de Bogota, qu'il laisse aux Hergés, il est quand même humanitaire merde!). Là il construit avec plein de petits Pikmins nourris aux acides une nouvelle cité, Angband, qu'il laisse à son queutard de sergent Sauron[1].


Une reconversion réussie

Morgoth sera connu comme personnage le plus important de l'Histoire avec Staline. Morgoth, lassé de tuer des Coréens, se reconvertit dans le porno. Tout éclairé qu'il était, Morgoth était avant tout communiste, ce qui revient à dire qu'il avait des goûts de merde. Aussi lança-t-il la nouvelle vedette canine Carcharoth et amassa un colossal paquet de fric grâce à des films plus dégueux les uns que les autres[2].


Disparition et Légende

Après plusieurs années de tôle (probablement dues au complot Legolo-Gimlien et du lobby homosexuel[3]), Morgoth abandonna la Belgique pour se rendre dans une terre lointaine où, dit-on, il affronta Duncan McLeod[4].

A part Staline, personne ne sait ce qu'il est advenu de lui, si ce n'est qu'il reviendra "Pour pousser encore plus loin les limites du porno, où une seule personne à la fois homme, femme, enfant, blanc, noir, asiatique, jeune, vieux, trans, animal, plante, sextoy, cerise avec une boule de glace vanille, blond, brun, roux, sale pute ta chatte ta chatte se baisera toute seule pendant une heure"[5].


Notes

  1. check son blog!!
  2. voir Carcharoth se fait gAngbander par les Balrogs
  3. "un elfe et un nain qui baisent ça donne un nainlfe"
  4. Le Monde, édition du 4 jeudis 1964
  5. in Anonyme, Les Prophéties dont tout le monde se branle, même Paco Rabanne