Bandes dessinées

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Définition

La bande dessinée est une infime partie du complot impérialiste choufleuriste destiné à faire ingurgiter des infections à nos chères têtes blondes.

Exemple : Achille Talon a un gros nez qui fait songer à un délicieux chou-fleur.

Quand les personnages parlent c'est avec des phylactères en forme de chou-fleur ou éventuellement d'oignon. Quand ils pensent, la flèche des phylactères est remplacée par des petits cercles, ce qui, selon Lacan, forme un noeud, qui attache irréductiblement le personnage au chou-fleur qui lui sert de prêt-à-penser. Quand ils dorment, généralement il y a écrit ZZZZZZ, allez savoir pourquoi.

Exception : Zorro, qui dessine directement les Z sur ses adversaires, allez savoir pourquoi.

La bande dessinée ne doit jamais être lue. Disposez-la de préférence sur la cuvette de vos WC . Si elle est en papier glacé elle pourra servir d'emballage lors de vos déménagements.

Aujourd'hui dans les bacs

Expression chère aux vendeurs de drogue, elle a été récupérée par les libraires de bande dessinée qui dansent autour de leurs présentoirs afin d'exciter les jeunes enfants.

Parfois appelée "BD", ou "bédé", pour se donner un genre plus attractif, la bande dessinée reste heureusement méprisée des gens de lettres, et particulièrement d'Antoine Hummel, qui lui se contente de chier dans les bacs.

Quelques exemples de bandes dessinées

Quelques auteurs

Exemple

gravure.jpg

Quelques auteurs de bande dessinée faisant des signes aux enfants, 1936

Chimiologie

Une franche cordialité règne parmi la poignée d'intellectuels qui se sont donnés pour but d'éradiquer la bande dessinée par des procédés chimiques. Scott McEnroe voit des poutres temporelles partout, entre les bulles, sous les bulles, dans le slip de Mc Luhan, parfois même dans ses propres bandes dessinées pleines d' hectopoutres progressistes. Pour Frederic Peetee Peetee, il n'y a pas à tortiller: il y a des cases, des planches, des bulles et tout ça forme récit, d'autres encore parlent de séquence. Mais quand même, rien ne vaut Tintin. Cependant Harry Barthes le rappelle, tout ça au fond c'est de la littérature avec des dessins dedans. Les cases et les bulles ne sont livrées qu'en option et l'on peut aisément s'en débarrasser en brûlant sa bibliothèque. Thierry Thierry enfin est un peu triste qu'on n'applique pas à la bande dessinée des recherches aussi poussées qu'au cancer du sein. Pour sa part il essaye de faire subir à la bédé exactement le même traitement, quitte à dire et faire de grosses conneries.

Exemple

La planche ci-dessous est caractéristique du genre gros nez impérialiste. Les Chmttrxxllmz sont de petits japonuifs facétieux auxquels Rooston Svelte donne des leçons de vie. Ces récits sont parus de 1972 à 1987 dans l'hebdomadaire Chmttrxxllmz magazine, diffusé en kiosque.

chmttrxxllmzinsecte.jpg

Copyright Z6Peyo Studio, 1979


Par chance, cette planche aux richesses inépuisables a inspiré des commentaires à quasiment tous les chimiothérapeutes de la bande dessinée. Nous reproduisons ici quelques passages significatifs:

« Ainsi relativement à la page Les Chmttrxxllmz et l'insecte la mastectomie totale avec évidement de l'aisselle est le traitement de référence. »

Thierry Thierry, Chimiothérapie de la bande dessinée, collection "clinique", Faculté de médecine d'Angoulème, 1995.

« Dans le genre abstrait que j'ai caractérisé en haut à droite de ma pyramide, le studio Z6Peyo déverse des hectolitres de poutres sentimentales avec la couleur, qui simplifie. Je note que dans la planche Les Chmttrxxllmz et l'insecte, la case un contient deux poutres temporelles, et la suivante aussi, mais de travers. C'est je crois la première fois dans l'histoire de la bande dessinée qu'une telle chose arrive. En 1979, je le note sur ma frise historique, les croisements de poutres temporelles commencent.»

Scott McEnroe, Beneath the undercomics (Moins qu'une bande dessinée), autoédition, 1997.

« Mettez Les Chmttrxxllmz et l'insecte dans une tasse. Versez un grand volume d'eau bouillante. La planche est devenue illisible, l'eau est colorée. Succès. »

Harry Barthes, Principes de lyophilisation de la bande dessinée, éditions de l'an 1000, Angoulème, 2001.

Collectivisme séquentiel

Jamais en retard d'une chimiothérapie de groupe, la bande dessinée propose maintenant aux libertaires de tous poils une sorte de kolkhoze virtuel 2.0.

L'accès est malheureusement restreint aux seuls utopistes encore près à tenter l'aventure collective pour le meilleur et pour le prix d'un demi de bière.

Car il faut savoir accepter de payer de sa personne si l'on désire vraiment un futur plus beau et plus glorieux pour la bande dessinée et pour tous ses acteurs (ouvriers, paysans, veaux, vaches et cochons). Longue vie à eux.

Toi aussi, gagne de l'argent et aime les gens en participant à la formidable expérience des [Autres gens].

Le saviez-tu ?

Faire lire des bandes dessinées à une vache diminue les risques de céphalées.