Joey Starr

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Joey Starr, né en 1964 et mort en 1964, est une personnalité de la chnasson et du chobiz.


Jeunesse d'une future Starr

JoeyEtSaBande.jpg
Joey et sa bande de joyeux lurons, les "Nick ta mére" :
Antoine, Loser et Henri-de-Toulouse.

Joey Starr voit le jour dans une chambre sombre au cœur d'une cité en Seine-Saint-Denis le 12 pluviose 1964. La viande étant rare à cette époque difficile, dès l'âge de 6 ans Joey doit écumer les impasses de la cité au péril de sa vie pour trouver des petits chiens morts afin d'aider son père boucher qui a du mal à joindre les deux bouts. Sa mère, alors femme au foyer, est enceinte du petit Kool Shen qui naîtra quelques années plus tard à cause d'un problème de croissance. Leur mère ne survivra pas à la naissance du ce dernier qui après observation était de toute évidence "le fils d'un autre". A 16 ans Joey n'en peut plus de ce père boucher aux mœurs étranges, de ce minuscule faux-frère et de toute cette foutue misère sociale de français d'en bas. Il quitte sa cité pour rejoindre Paris et réaliser son rêve à lui : devenir un N'artiste. Après s'être installé à Montmartre, avoir goûté à toutes les joies qu'offraient les bars à absinthe et à putes, il décida de se recentrer et de travailler dur pour atteindre son but. Après tout il n'était pas entré dans les muros pour faire le zouave mais pour faire carrière dans l'art.


Rencontres décisives et Grand Bond en Avant

En 1964 il rencontre Antoine Hummel qui le présente à ses amis Loser et Henri-de-Toulouse (bourgeois notoire. Gay supposé). La rencontre est décisive. Pris d'une foudre poétique, ensemble ils écriront des textes tels que Mon Cheval ou Martine à la geupla.

Politiquement engagés, en phase avec leur époque, les comparses seront également à l'origine du fameux mouvement socialo-politique FN.


Foudroyé en plein vol

En 1964 Joey provoque une bagarre dans un bar en se moquant d'un Eskimo. Après intervention, la police priera son père de ramener Joey à la maison. 6 jours plus tard, il succombe à ses blessures dans la chambre sombre de la cité où il était né.
Il sera enterré en toute intimité au Cimetière Charles Aznavour, faisant des milliers d'orphelins et laissant derrière lui un doux vent de poésie.

Gravure.jpg
Cliché pris durant l'enterrement de Joey Starr; on prend ici la mesure de l'ambiance
morose de l'événement.


Big Up à Joey Starr

C'est moi la voix qui fout ta Téci dans tous ses états.
Tu kiff, tu kiff pas, Nicoumouk viendra à toi,
voilà pourquoi j'ai pas le droit, cherche pas le 9.3.,
j'file droit, Avec un fond bestial, Seine-Saint-Denis Staïle!
Seine-Saint-Denis Staïle! Seine-Saint-Denis Staïle! Baby
Big up à moi-même.