CRS

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Acronyme du Centre de Recherche Scientifique, institution fondée en 1968.


Présentation

Le Centre de la Recherche Scientifique est un organisme public de recherche fondamentale qui se déplace en bande dans des autocars bleus et blancs. Il produit du savoir et met ce savoir au service de la société à coups de matraques dans la gueule.


Activités

Le CRS développe, de façon privilégiée, des collaborations entre spécialistes de différentes disciplines, et tout particulièrement avec l'université, ouvrant ainsi de nouveaux champs d'investigations qui permettent de répondre aux besoins de l'économie et de la société.

Contrairement à la majorette qui jongle avec son bâton, le CRS ne sait que se le carrer dans le fion pour faire rire les copains. Parfois il se trompe de fion quand il range sa matraque, ce qui déplait aux étudiants.


Quelques réalisations marquantes

On notera tout d'abord l'excellence du CRS dans les domaines suivants :

- Physique (chute des corps)
- Médecine (chirurgie plastique)
- Chant choral
- Belote
- Rebelote

Le CRS s'est également vu octroyer la Médaille d'or de la pochetronnade au gros qui tâche, catégorie Beaujolais nouveau, pour ses apports à l'éthylimotlogie.

C'est aussi au sein du CRS que fut développé et mis au poing le gaz hilarant pour rire aux larmes.

Enfin, c'est au CRS que l'on doit la formidable étude sur "la résistance relative de l'occiput non protégé par rapport au TONFA" ainsi que la formidable analyse du "coefficient de pénétration de la Ranger coquée dans la gueule du manifestant".


En image

LeGanGDesWaffenSSEnAction.jpg
Un groupe d'unité et de recherche du CRS s'apprêtant à rechercher à grands coups de matraques.


Quelques chiffres-clés

En 2006, le CRS a distribué 985 263 baffes dans la gueule, 784 356 coups de matraques et 633 451 tatanes à la Ranger. Grâce à la coordination des étudiants, des lycéens et des djeunz en général, ces chiffres représentent une augmentation de près de 60% par rapport à 2005.