Bronzés

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

De son vrai nom Les bronzés (1942), ce film connut un succès planétaire qui fit plus de 4 millions de spectateurs par séance. Il reçut 18 Oscars, 23 Césars, 45 Lions d'Or et la Palme d'Or du Festival d'Humour Drôle de Tchernobyl pour la chanson de la bande original « Rwandadirladada », interprété par Francis Cabrêle.


Listoire

Les bronzés raconte l'histoire de gens qui naissent et demeurent libres et égaux en droit mais qui, aprés avoir voyagé en train, s'aperçoivent qu'ils se sont trompés de wagons.

Le contrôleur (Antoine Hummel) les présume innocent jusqu'à ce qu'ils soient déclarés coupables, et juge indispensable de les arrêter, ce qui nécessite l'intervention d'une force publique, instituée pour l'avantage de tous.

Leurs manifestations de bonne foi troublant l'ordre public établi par la loi, établie et promulguée antérieurement au délit, ils sont légalement accusés, arrêtés et détenus dans un cadre déterminé par la loi et selon les formes qu'elle a prescrites.

Ils constateront par eux-mêmes la nécessité de consentir librement à la contribution publique.

Chataigner_RV-valise.jpg
Une scène culte: Gérard Jugnot se rend coupable de résistance en n'obéissant pas immédiatement à l'injonction qui lui est faite de remettre sa valise au représentant de la force publique.


Anecdotes de tournage

On notera la présence au générique d'error, à l’époque producteur qui cherchait par tous les moyens à refiler ses outils steinberg qu'il venait juste d'inventer.

Steven Spielberg lui-même fit un remake ("Keyboard not found. Hit any key to continue",(1987)).

bronzette.jpg
Photo de tournage de "Les bronzés font du stop"