Second degré

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Caricature malencontreuse et fort utile de l'ironie, le second degré, qui en partage l'apparence superficielle, permet à l'inverse de dire exactement ce qu'on pense de pire tout en s'aménageant la possibilité douillette de la rétractation facile et de l'auto-victimisation si votre cible le prend mal.


exemple en image


gravure.jpg
« Eh! Mohammed, j'espère que tu vas pas voler nos bagnoles, haha!
...
Non mais pourquoi tu fais la tronche, c'est du second degré, pfff vous avez vraiment aucun humour vous-autres. »


Second degré et physique quantique

Le physicien Erwin Schrödinger est connu sur ses travaux de recherche sur le comportement quantique de l'utilisateur du second degré, qu'il est depuis ces travaux convenu d'appeler connard de Schrödinger. En effet, le connard de Schrödinger subsiste dans un état superposé d'humour et de sérieux/premier degré jusqu'à ce qu'un observateur ait une réaction à son discours de merde, et c'est seulement après cette réaction, et en fonction d'elle, que le connard de Schrödinger acquiert un état déterminé.


le saviez-tu

  • Le second degré ne cache jamais rien, même pas un autre, sinon la saloperie qui est le propre des gens qui s'en servent.


Voir également

Charlie Hebdo, Liberté d'expression, Loi de Pot