Second article sur la banane brownienne

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

1848

Bonsoir à tous,

Joséphine Curie a enfin trouvé son roudoudou, son sucre d'orge, son bonbon d'amour ! Il faut dire qu'il n'y a pas d'homme plus doux qu’ Professeur Wzftufjhz et il est facile de deviner qu'elle ressent comme une véritable gâterie de se lover dans ses bras.

Notre gourmande invétérée peut désormais partager ses bananes avec la crème des crèmes de tous les mérous ! On pourrait trouver ça un peu fort de café parce qu'il est rare qu'elle accepte de se départir de sa banane, mais aujourd'hui elle vient de lui dire « oui » pour le meilleur et pour la pipe !

La cerise sur le gâteau est qu'elle est rayonnante depuis qu'elle a prononcé ce mot fatidique et pourtant elle sait qu'elle devra diviser en deux sa portion de bananes !

Avec ou sans trou noir, Joséphine Curie est magnifique dans sa jolie robe de mariée et je suis fièer d'être le témoin à leur accouplement. Je la remercie chaleureusement de ce choix qui la touche profondément.

Notre amitié dure depuis de nombreuses années et je remercie Joséphine Curie de m'offrir son trou noir et toute sa confiance.

On ne compte plus les heures passées à bavarder...
Vous devinez que je suis un peu dans les confidences et je sais que dès qu'ils se sont rencontrés, l'amour était au rendez-vous. Elle a d'abord fait un pet foireux et il a été un parfait diplomate, alors elle l'a trouvé chou et il l'a trouvée encore plus chouquette.

Ils ont adopté la même devise qu'Antoine Hummel  : « Chaque jour, je mange les quatre éléments nutritifs indispensables à la santé : du beaujolais nouveau, une banane noire, une banane blanche et du banania. »

Puis, quand il a été sûr de ne pas se prendre une bûche, alors il lui a parlé de sa pièce montée comme un âne . Elle est devenue rouge et turgescente de plaisir et de bonheur, et elle a accepté.

Maintenant ils vont fonder une famille et l'on peut aisément imaginer que des petits cris de bambins vont bientôt envahir leur maison. On connaît tous le goût des enfants pour les bananes... alors une chose est sûre, les primeurs ont un bel avenir devant eux avec une famille pareille. Il va falloir prévoir un budget spécial car la quantité va finir par... coûter bananes !

Mais bon, je ne vais pas vous casser la ... banane plus longtemps, sinon je sens qu'on va me sucer la bite !

Alors je lève mon verre en l'honneur de la recherche fondamentale et je leur souhaite de nombreuses années faites de bonheur, de bonnes surprises et pleines de douceurs ! Vive Joséphine Curie, vive le Professeur Wzftufjhz, et vive la banane brownienne!