Le mongolien recyclable

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Dans le contexte moderne d'une course effrénée à la rentabilité et d'une guerre de productivité, les consciences occidentales se sont peu à peu ouvertes au délicat problème de l'improductivité des trisomiques. A la recherche de solutions, quelques entreprises audacieuses ont opté pour le compactage recyclant.

Vers un développement des compacteurs de mongoliens

Parmi ces entreprises, la société Mongolocrok a fait figure de modèle en développant dès le début des années 2000 une large gamme de croquettes pour chiens et chats à base de trisomique compacté. Depuis lors, le succès de Mongolocrok ne s'est jamais démenti, faisant date, lançant une tendance alimentaire irrésistible.

De nos jours, si des sociétés visant le créneau de l'alimentation humaine, telles que Trisosteak, peinent encore à pénétrer d'autres marchés que ceux des fast-foods, il est à parier que d'ici 5 à 10 ans la plupart d'entre nous aura déjà eu un mongolien dans son assiette.

trisosteak.jpg

Cette publicité a bien entendu fait pousser des cris d'orfraie aux socialistes alliés opportunistes des marchands de velcro. Leurs slogans écoeurants de malhonnêteté intellectuelle avaient émus les témoins de Jéhovah qui avaient réagi violemment dans leur presse sous le titre épouvantable de " cela suffit et devrait cesser dans les meilleurs délais".

Une solution à la faim dans le monde

La classe politique (leadée par Rooston Svelte) a plusieurs fois félicité l'initiative de Mongolocrock, la qualifiant d'entreprise d'utilité publique, lui accordant des subventions "pour accroître encore l'aptitude de l'entreprise à lutter contre la faim dans le monde" : moins de bouches à nourrir, et plus de viande, telles sont les solutions novatrices proposées par cette entreprise audacieuse, dynamique et tournée vers l'avenir.

Petit bémol : le lobby des marchands d'insectes frits, qui espérait obtenir les subventions en question, n'ont guère apprécié de se faire voler ces aides et sont soupçonnés d'avoir commandité en septembre 2007 l'attentat contre l'usine de recyclage de myopathes de Mourir-sur-Seine, faisant 1 mort et 3 blessés légers.

Le saviez-tu ?

  • Le mongolien produit de la tendresse, mais ne rapporte pas grand chose.
  • Certains toxicomanes prisent le mongolien pour la bonne conscience qu'il procure, dans les halls d'immeubles.
  • Grâce au recyclage de mongolien, on produit davantage de fauteuils roulants pour vieux, obèses et improductifs médiatiques.
  • Ironie du sort, le mongolien faisandé fait un parfait terreau d'élevage d'insectes à frire.