De toute façon, les chiffres romains, on y comprend jamais rien

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Constatation méthaphysique et transsubjective.


Corps de l'article

 Corps de l'article
 Ô vif du sujet
 Tends à mon corps tes rêts
 Et réveille mon vif
 Intérêt

La phrase De toute façon les chiffres romains on y comprend jamais rien connaît quelques variantes célèbres, et notamment celle donnée par Albert Einstein :

"Les chiffres romains, pour moi, c'est de l'hébreu."

Elle constitue une des répliques préférées du maître à ses détracteurs, qui lui reprochaient de n'avoir pas publié ses théories en latin, langue à leurs yeux universelle.


Albert was right !

En effet, de récentes recherches, que des moyens techniques évolués permirent d'entreprendre, pour vérifier les propos d'Einstein, prouvèrent que la numération romaine est bel et bien le pire système jamais inventé dans listoire de l'Umanité. A titre d'exemple, essayez de multiplier croix vé baton par croix croix croix baton baton (playstation interdite).

Solution des jeux


Voir Aussi