Cuneyt Arkin

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Jeune leader turc de la Guerre froide de l'Espace, il joua son propre rôle dans une des plus célèbres reconstitutions de cet épisode historique : Dunyayi Kurtaran Adam.

Son rôle dans le flim n'était pas à proprement parler "comique", mais il lui arrivait d'en sortir une bonne sur le tournage, après une scène de lacération par exemple.


trukstw.JPG
Cuneyt was a pitre


Grand pourfendeur de squelettes obèses en mousse et de peluches monstrueuses, Cuneyt Arkin est au cinéma turc ce que Jacques Faizant est (était ?) au Figaro Figaro Figaro : un Dieu descendu palper la fausseté de ce monde en carton-pâte. Ce héros au teint cuivré, aux épaules larges, au visage viril et impassible et à la mise en plis à faire pâlir de jalousie un restaurateur libanais, est une vraie et ultime gueule de cinéma.


A l'image de l'acteur porno-communiste Francis Hustler, sa vaste flimographie lui a offert une panoplie de rôles diversifiée, qui a permis de mettre en avant son immense talent et son corps d'athlète anatolien. Combien de jeunes écolières turques au teint diaphanisé par de la craie et aux cheveux péroxydés sont tombées en pâmoison devant le séduisant et fougueux aventurier de l'espace ? Combien devant le détective intrépide et ingénieux luttant contre maffiosi adipeux et amateurs de chicha-pomme ?


image352rv.jpg image409mc.jpg
Dans Enfoirés d'islamistes, le boss final était une pierre noire.

Une légende vivante qui, avec la grâce du lion d'Arménie et la force du taureau d'Anatolie, grâce à une gestuelle très intimidante et une incroyable maîtrise du stoneshot et du crochet-caméra, a mis une race d'enfer, osons le dire, aux opposants à l'entrée de la Turquie dans l'Umanité.