Bureau

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Suite à un complot gouvernemental, beaucoup d'umains acquirent une pleine conscience des dangers du monde extérieur (grippe aviaire, voitures, enfants, ..) et furent ainsi conduits à s'enfermer dans des immeubles, dont ils tapissèrent frénétiquement les sols de moquette gris-mite et s'enchainèrent à des téléphones pour exterminer toute idée de fuite. Dans ces microcosmes inter-connectés, ils s'agitent et s'abrutissent mutuellement, et tâchent péniblement de survivre en se disputant une maigre part de bonheur.


Les employés

Ses habitants sont appelés employés. Comme dans toute société, un ordre hiérarchique, dont le critère d'appréciation est fondé sur le degré de facilité à parler ouvertement de son transit intestinal, régit les relations sociales. La principale source de bonheur des employés est la dose massive de dopamine qui leur est administrée gracieusement par leurs neurones lorsqu'un de leur supérieur hiérarchique leur accorde un sourire.


Comportement

Dans cette lutte sans merci pour le bonheur, les employés possèdent tout un arsenal de techniques, des plus subtiles au plus brutales, nécessaires pour tenter de se démarquer de leurs congénères. La plupart d'entre elles ne sont pas, contrairement à ce qu'on pourrait penser, basées sur la qualité du travail demandé, mais bel et bien sur l'élimination d'autrui par usure nerveuse.

Cela passe primo par l'apparence. En effet, le panache révoltant d'une grosse gueule de con confère un pouvoir considérable, surtout en 'open space'. Une confiance abusive en son travail n'est utile qu'en cas d'absence totale de talent, mais les plus malins savent simplement saboter les rouages d'une organisation adverse trop bien huilée en jouant de leur incompétence ou de leur bêtise irréversible, en pétitionnant pour un remplacement d'imprimante quand la cartouche noire vient à s'épuiser.


Conseils de guérilla de bureau

Voici quelques conseils afin d'être socialement performant en bureau, sagement rédigés par le Professeur W.



CHAPITRE 1: CREER UNE ATMOSPHERE DE TRAVAIL HARMONIEUSE

  • Au bureau, tout le monde utilise un ordinateur. Tâchez de ne pas savoir vous en servir et de harceler vos collègues pour qu'ils vous aident.
  • Taper sur le clavier est tout un art: il faut que vos doigts soient comme des comètes en fusion qui s'écrasent sur le clavier, comme si vous vouliez le transpercer.
  • Parlez tout seul. C'est extrêmement important. Décrivez oralement et commentez chaque action que vous entreprenez. Tout ce que vous lisez doit l'être à voix haute. Les plus audacieux sauront agrémenter ce discours d'effets spéciaux (FX) de bouche type claquements de langues, onomatopées diverses et imitations musicales grossières, sifflements. Voici quelques librairies de FX buccaux ayant prouvé leur efficacité: la guerre (fusées, pluie de roquettes, explosions, mitraillettes), techno (rythmes entêtants, cymbales avec des effets de stéréo et de flanger), cirque (tuba, interpellations comiques de type clowns), et l'élémentaire panoplie d'énervements (jurons en tout genres, manifestations de colère et d'impatience) reste une valeur absolument sûre.
  • Chantez ! La vie est tout simplement belle, et cette idée est tout bonnement insupportable à tout employé de bureau, vous y compris, mais vous vous consolez avec le songe de votre promotion prochaine.
  • Tapotez régulièrement un petit rythme sur le bureau, en particulier si vous le partagez avec quelqu'un d'autre, vous pouvez également le faire avec les pieds, mais aussi vos stylos ou n'importe quel accessoire qui est à portée de main, et sûr n'importe quelle surface et matière. Prenez le temps de toutes les essayer, et sachez utiliser le meilleur de chacune d'entre elles.
  • Riez fort, régulièrement. Si vous n'y arrivez pas naturellement, utilisez le téléphone pour trouver un interlocuteur à la hauteur, et répandre ainsi votre insupportable babil dans la pièce. Vous comprenez l'importance cruciale du téléphone.
  • Le midi, si vous avez la chance de manger au bureau: prenez systématiquement un bon vieux grec ou kebab bien odorant qui saura emplir la pièce de son fumet de viande morte et avariée. Imposez vous la sauce harissa (pure, hein, sans sauce blanche) afin de faciliter votre transit intestinal et favoriser l'apparition de ces amusants lâchés atmosphériques de méthane dont vous êtes si fier. Si vous craignez la malnutrition à force d'user de ce régime strict, prenez le bon côté des choses: votre haleine fétide et votre teint blafard seront toujours de nouveaux avantages d'intimidation face à l'adversité. Et n'oubliez : le trône reste votre objectif, c'est un jeu qui en vaut la chandelle.
  • Dans le cas du restaurant d'entreprise, allez systématiquement manger exactement en même temps que vos collègues, afin de ne leur laisser aucune chance d'échapper à votre sempiternel discours de gauchiste réactionnaire, particulièrement pertinent lorsqu'aboyé la bouche pleine d'andouillette roquefort; et surtout gardez cette directive simple en tête: ne parlez que de vous.


CHAPITRE 2: SAVOIR S'ORGANISER

  • Gâchez du papier, du café, des crayons, trombones, agrafes ... de sorte que des ruptures de stock interviennent régulièrement.
  • Travaillez le moins possible ! Et cela sans vous faire virer du précieux bureau. Cela est tout un art, mais c'est en général la première chose que les employés comprennent.
  • Il arrive que l'improductivité ne suffise plus face à des collègues particulièrement agressifs en terme de guérilla de bureau. Il s'agit alors de passer à l'étape suivante: la contre-productivité. Téléchargez des programmes inutiles qui surchargeront le réseau, et profitez en pour vous ravitailler en virus et autres chevaux de Troie, ne transmettez plus aucun message qui vous est confié, jouez avec votre ordinateur, vendez les adresses email de vos collègues à des spammeurs, détruisez votre ordinateur à l'aide de fausses manipulations, éradiquez les fichiers du serveur par des inadvertances bien placées, protégez les disques en écriture, cherchez la moindre faille à exploiter pour saboter le travail des autres employés, et dieu sait qu'elle sont nombreuses, soyez imaginatifs.
  • La conférence hebdomadaire ou pluri-hebdomadaire d'organisation du bureau est un moment crucial: c'est là que chacun se taille la part du lion et celle du chameau. Il s'agit alors de prendre un maximum de notes, de paraître extrêmement affairé et totalement impliqué dans chaque sujet abordé, pour au final récupérer le minimum de tâches à accomplir soi-même. Si vous vous sentez battu d'avance par un autre employé plus doué que vous, n'hésitez pas à user de tous les subterfuges pour foutre en l'air la conférence: faites éclater votre stylo-plume à la face du responsable, simulez une très douloureuse crampe au mollet et renversez la table de réunion, déclenchez discrètement un incendie dans une corbeille à papier.


CHAPITRE 3: SOIGNER SON IMAGE

  • Evidemment, chiez, et chiez beaucoup, et surtout, arrangez vous pour que tout le monde le sache au moment où vous y allez. C'est ce qui vous hissera au sommet. Tâchez d'y laisser une odeur présente et tenace, si le déodorant est mauvais, type Leader Price, videz la bombe et utilisez tout le papier. Ensuite, allez serrer des mains sans laver les vôtres.
  • S'il vous arrive par malheur d'avoir une relation sexuelle avec un autre employé, n'hésitez pas à la faire connaître ostensiblement: mettez sa photographie dans un cadre sur votre table (quitte à la découper dans son CV piochée dans les archives), hurlez-lui quotidiennement des allusions salaces, d'autant plus fort si son poste de travail est éloigné du vôtre, faites-lui des compliments hypocrites quotidiens et livrez tous les détails de cette relation, aussi courte aura t-elle été, à tous les autres employés, sans exception.
  • Attrapez tout le temps la crève. Cela vous donnera une aura particulière agréable et attirante, surtout si vous partagez le téléphone avec des collègues qui se feront une joie de partager vos mouchoirs pleins de morves qui trainent partout. Toussez le plus fort possible, le plus souvent possible, vous gagnerez en prestance.


Pour vous préparer à la mise en pratique de ces techniques de survie, les membres du bureau des réclamations de l'ArdKorpedia sont à votre gracieuse disposition.