Biopouvoir du Crâne Ancestral

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Enrobé d'une aura de coolitude extrême, le crâne ancestral (époque post-1964, au fumé de pithécanthrope) jouit de 4 millions d'années de reconnaissance par la race des umains, sur laquelle il a étendu son pouvoir véridique lui permettant son indicible succès, et revient en force ce dernier siècle pour nous alarmer de ses ravages passés, tout en nous les promettant à nouveau, un peu comme le nihilisme.

Il fait l'objet d'études désormais très sérieuses en Anthropologie et en littérature, et a mené Georges Bataille dans une profonde dépression.


Structure biologique

Assemblage simple de composés organiques, il est le premier crâne sur lequel fût mené des agissements autres que l'indélicat sadisme qui permettait jadis à toute civilisation de perdurer, et n'intervient pas dans la Guerre Froide de l'Espace, ou alors de façon ponctuelle.

On note, pour sa composition :

  • 1 L d'hectopoutres régulier
  • Du calcaire pour la constitution crânienne
  • Un peu d'air pour respirer
  • De l'eau pour combler le reste


Événement marquant

En 1964, un gigantesque carambolage métaphysique, par ailleurs également à l'origine du tristement célèbre Grand Embouteillage de 1964 sur la Périphérie, eut pour regrettable effet de relâcher ce fléau alors disparu de la conscience des hommes sur un monde incrédule, après qu'un exposition à de fortes doses de métaphysique liquide ait à jamais modifié la structure cellulaire du jeune Jean-Edern Tiqqun.

At%20Castle%20Gayskull.jpg Jean-Edern Tiqqun, aspergé de métaphysique liquide, réveille en lui le Biopouvoir du Crâne Ancestral (photo d'époque)


Représentation moderne

On doit sa redécouverte moderne à Michel Fauxcul, une froide nuit de mardi 1964 alors qu'il errait dans les bas-fonds à la recherche d'expédients pour assouvir son vice. Croisant le regard de braise du déjà moins jeune Jean-Edern Tiqqun, il sut immédiatement que leurs destins étaient liés à jamais. Alors, se précipitant vers lui, lui arracha ses vêtements et écrivit son œuvre majeure, Surveiller et Punir - du rapport entre voyeurisme et sadomasochisme, où pour la première fois dans l'histoire de l'umanité est décrit le Biopouvoir du Crâne Ancestral.

CraneAncestral1.jpg Ça a commencé, il y a très longtemps, mais on ne disposait d'aucune photo


Pseudo-fin du carambolage menant au Grand Embouteillage de 1964 sur la Périphérie

Michel Fauxcul, Jean-Edern Tiqqun et Georges Bataille sont tous les trois pris à revers dans la mythologie qu'ils élaboraient eux-mêmes peu à peu à propos du Grand Crâne, et dans laquelle Jean-Edern Tiqqun était emporté plus que tout autre. C'est ce que Pile de Gueuse a théorisé sous le nom de conceptualisation à effet feed-back, ou Métaphysique à effet Larsen.
Échappant de peu à la rupture ontologique qui les reliaient dans leur périple, ils furent tous sauvés au dernier moment par un morceau de Métaphysique dure en provenance de Palavas-lès-Astéroïdes; ils crurent ainsi mettre fin au Grand Embouteillage de 1964 sur la Périphérie mais cela faisait 8 secondes qu'il avait été prophétisé au moment de la chute de l'astéroide avant que non de non il continue.

Suite à leur délire commun, ils décident de cosigner un livre qui se veut entraver toute démarche métaphysique inutile, nommé La triste affaire, histoire épique de ce que l'on n'aurait jamais dû commencer, préfacé par Pile de Gueuse.