Alternance

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Contrat de travail underground sur lequel repose toute l'économie du pays[1]

S'il ne fut pas inventée par Dominique Tarass De Villepin, ce dernier l'encourage fortement.

Cela consiste à séquestrer de jeunes gens désireux de travailler dans une petite salle surchauffée et à les obliger à regarder un fichier .pdf pendant des heures tandis qu'un type, sûrement pas très bien payé, arpente la pièce de long en large pour vérifier qu'ils ne font pas du php alors qu'on est en pleine session mysql.

Ensuite ils sont tellement heureux de sortir qu'ils accomplissent n'importe quel boulot en souriant, à la manière des chinois.

L'alternance développe toutefois des facultés exceptionnelles telles que l'utilisation furtive de le Internet, qui reste une discipline dangereuse. On ignore ce qu'il advient de ceux qui sont surpris en train de rédiger des articles sur l'Ardkorpédia mais le pire est à imaginer.


Étymologie

L'alternance doit son nom à la double tâche qu'elle demande aux élevés.

1 - Étude de la matière enseignée (par exemple, mysql)

Phase se déroulant lors du passage aller du professeur, ayant vu sur les écrans.

2 - Travail sur un projet intéressant et utile (par exemple, la rédaction d'un article de l'Ardkorpédia)

Phase se déroulant lors du passage retour du professeur, tournant le dos aux écrans.

Chaque phase a une durée de 5 secondes environ, ce qui nécessite un esprit alerte et un timing parfait.


Autres facultés exceptionnelles développées

- le contenage ou la dissimulation de fou rire (à la lecture d'un Cognet ou de l'Ardkorpédia, par exemple).

Très utile dans le milieu professionnel par la suite.


Notes

  1. Voir aussi : CPE.