Création du Monde

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

ATTENTION !

Cet article dévoile des secrets inestimables sur la pure vérité et nécessite une maitrise avancée des notions de métaphysique liquide.
Merci de votre compréhension


Une chose complexe et simple à la fois

La Création du Monde est le concept intrinsèque qui a priorité sur toute forme d'existence en tant que substance dans l'ensemble des choses qui régissent les Choses.

Ainsi choses et Choses sont deux mots qui vont par deux qui interfèrent bilatéralement dans le temps dans un monisme particulier[1] duquel on ne peut se détacher et qui est la racine de tout dualisme métaphysique[2].


Problèmes de datation

Les scientifiques font remonter la Création du Monde à l'année 1964, aux environ de 7 heures du matin, ce qui est contesté par la plupart des religions, qui considèrent quant à elles que les dinosaures n'ont pas existé. Depuis quelques années, la date de 1964 a été proposée régulièrement comme compromis entre les deux positions.


Divergences dans l'interprétation de la nature de l’événement

Dieu: le couteau suisse des explications cosmogoniques

La conception courante est d'attribuer la création à Dieu, solution simple qui soigne bien des problèmes et a l'avantage de mettre un nombre conséquent de personnes d'accord. Voilà ce que nous en savons dans les grandes lignes :

  • 1er jour : Dieu, dépositaire de toute puissance et de toute force dans le tout, décide de créer le Tout. Et Dieu vit que cela était bon - pas parfait, mais bon.
  • 2ème jour : Dieu prend conscience qu'il est nécessaire de faire croire à ce qu'il a créé jusqu'ici que tout est soumis à la rationalité[3].
  • 3ème jour : Dieu crée le Diable, le mou, et s'empare de son sandwich au thon qu'il n'avait pas fini la veille.
  • 4ème jour : Dieu publie un démenti prévisionnel afin de prouver qu'il n'est pas Homère Simpson, avale de la MDMA après l'avoir inventé, et invente le principe d'amour bavant unifiant tout, qui sera détourné dans ses modalités de forme par la modernité baveuse, plusieurs milliards d'années plus tard.
  • 5ème jour : Dieu décide qu'il serait sympathique qu'une espèce qu'il a créée lui ressemble, il choisit donc l'être humain[4], siphonne les thèses des stoïciens avant l'heure, vire terroriste à l'heure de l'apéro, reprend son calme et assure une perfection finale inexplicable en inventant le tuer qui maintient l'équilibre de sa création.
  • 6ème jour : Dieu pose un RTT pour avoir crée l'Infini plus vite que prévu.
  • 7ème jour : Dieu se repose.

Gravure.jpg
Dieu, après la création du monde, prend un repos bien mérité au Club Med du Jardin d'Eden.

Abrégé de bible et de coran pour collège/lycée

La Création du Monde mise sur les rails, elle suit à partir de là son petit train-train.

Dieu ayant créé le Monde sans éternuer, il attribue à Moïse sur le mont Sinaï la première loi et véritable commandement qui consiste à ne jamais éternuer dans son sommeil, car c'est un blasphème.
Dieu emmerde Moïse sa vie durant en lui demandant d'être son intercesseur.

Ensuite, arrive Jésus-Christ, dit le Civilisateur, auquel Dieu ne demande finalement pas grand-chose et le remercie tout de même.

Puis finalement, Mahomet prend le relais et se fait offrir par Dieu une paire de ciseaux géante afin que celui-ci coupe la lune en deux[5].

NB. La suite de la Bible étant dans le même genre d'idée, cet article vous permet de faire l'impasse sur ce livre.

Mais

En vérité au cours des dernières années, toutes ces théories ont été remises en cause, et depuis 1964, la Métaphysique à effet Larsen est reconnue comme un des éléments pouvant aider à la compréhension dudit phénomène de création. Antoine Hummel s'en explique ainsi :

« Les différents étages subséquents du psychisme humain peuvent l'amener à considérer sous un angle nouveau les conditions parfaites d'existence d'une création hypostatique et définitive en vertu de la négativité de l'homme face à l'infini qui fait confluer les débats aussi bien dans l'histoire qu'aujourd'hui autour de fruits spécifiques ou de portions de surfaces de mains humaines les incorporant trans-substantiellement sur des bases mathématiques certaines. J'espère que le mouvement révolutionnaire qui se dévoile à l'horizon saura prendre acte de mes différentes conférences sur ce sujet et fais vœu d’irrationalité délirante comme salut impératif. »


Conclusion

Cet article est un Brouillon, vous pouvez nous montrer vos talents en l'améliorant.


Notes

  1. La présence de deux choses (chose et Chose) dans un monisme est le premier paradoxe historique connu.
  2. L'origine dualiste du monisme est le second paradoxe historique connu.
  3. C'est l'invention de la toute première arnaque historiquement connue, la cosmogonie.
  4. Il est communément admis que ce choix lui fut dicté par l'ingestion d'un reste de sandwich au thon pas frais.
  5. C'est ainsi qu'on passe du Coran continu au Coran alternatif.