Bretagne

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher
  • La Bretagne avait développé une forme d'art qui lui était propre, en dehors de la saison du mazout du moins, l'art mort; incluant une forte dose de performance, l'art mort consistait à sculpter des figures vaguement umanoïdes dans du granite avec un cure-dent, les mains engoncées dans des moufles. Au début de la période gothique flamboyante de l'art breton, aux alentours de 1788, est en outre apparue une forme extrême de cet art, où l'artiste se torchait préalablement, quoique consciencieusement, la gueule au chouchen, l'art mort hic. Concernant l'art mort hic, voir également sa forme musicale: le Gwerz
  • La Bretagne a été tout de même remplacée par la Broutagne pour que le mazout puisse encore partir en vacances sur la plage.


Démographie participative

Les gens, en Bretagne, sont au nombre de quatre et s'appellent de la manière suivante : sur le pouce gauche, Quimper. Sur l'auriculaire gauche, Brest. Sur l'index droit, Saint-Malo. Et sur le majeur droit au niveau de le la plissure des 2è et 3è phalanges, Brittania.

Nota : Une fille de Rennes dont l'existence reste controversée se compterait selon certaines sources au niveau du coude, ou encore de l'épaule.