Le temps de l'Hésitance

D'ArdKorPedia
Révision datée du 1 février 2007 à 02:26 par TheProf W (discussion | contributions) (Critiques)
Aller à : navigation, rechercher

Le temps de l' Hésitance 1922.(L'Odyssée d'Ulysse Gosset, Tome VI) Roman de Homère Simpson,


L' histoire

L'action se passe au large de Vérone où depuis des années, deux grandes familles de mérou, les Mycteroperca et les Plectropomus se vouent une haine inextinguible ( dont on ignore d'ailleurs les causes).

Atteinte d' hermaphrodisme protogyne, Juliette Gosset décide à 12 ans de changer de sexe, au grand dam de Roméo Mycteroperca Rubra, qui en est profondement amoureux (mais qui n'est pas dominant), et pour la plus grande joie de Rosaline Plectropomus Oligacanthus, une dévoreuse de mérou.

S'ensuit des aventures abracadabrandademorutesques qui s'achéveront par une opération ratée, des maladies nosocomiales, la grippe aviaire et le décès vivant de Roméo et de Juliette.

Leurs deux pères accablés se réconcilient sur le corps de leurs enfants et promettent au téléthon de leur élever une statue d'or pur .


les personnages

  1. Montague Mycteroperca Rubra, un mérou de sang royal.
  2. Joseph Mycteroperca Tigris, le chirurgien
  3. Valérie Mycteroperca Venenosa, un mérou-tigresse nymphomane.
  4. Théodule Mycteroperca Xenarcha, dit "genêt-queue", physicien pantois.
  5. Alain Plectropomus Areolatus, dit queue carrée.
  6. Johnny Plectropomus Laevis, un voyageur de commerce.
  7. Lydia Plectropomus Oligacanthus, un mérou-loche qui pue du cul.
  8. François Plectropomus Pessuliferus, un second mérou-loche vagabond.
  9. Johnny Plectropomus Punctatus, un mérou pointillé, mais presque.
  10. Frère Laurent, une crevette.


Critiques

Bon, j'entends déjà des gars dire: "Pff, on sait bien, c'est un roman de bonnes femmes." Hé bien, pour ceux qui se sentiraient concernés, je n'ai qu'une chose à vous dire: détrompez-vous et courez acheter ce chef-d'œuvre car il est loin du livre traditionnel de bonne-femme. Je tiens même de source sûre que certains gars d'un collège (que je ne nommerai pas pour préserver l'image top-viril de ses pensionnaires) ont pleuré en lisant "Le temps de l' Hésitance". C'est bien là la preuve que ce ne sont pas seulement les petites fleurs bleues sentimentales, adeptes des Feux de l'amour qui y trouvent leur compte...