Discussion utilisateur:Le Violet : Différence entre versions

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 3 : Ligne 3 :
  
 
J'en ai bien peur, oui... ça fait deux mois que je n'ose plus regarder par la fenêtre par peur de ce que je vais y voir; je commence à manquer de provisions, et les munitions se font rares... je ne sais si je tiendrai longtemps.
 
J'en ai bien peur, oui... ça fait deux mois que je n'ose plus regarder par la fenêtre par peur de ce que je vais y voir; je commence à manquer de provisions, et les munitions se font rares... je ne sais si je tiendrai longtemps.
 +
 +
Personnellement je vous conseille  de vous draper dans votre peignoir de bain, de le recouvrir de ketchup, de tituber dans la rue jusqu'au tabac le plus proche encore ouvert non dévoré par les flammes intenses du [[début du monde]], et de vous lacérer les veines avec un tac-o-tac éditions Chevallier et Laspalès de la [[fin du monde]]. Rassurez-vous, nous sommes beaucoup sur terre à être dans la négation debordienne de la genèse contrefaits de convulsions réactionnaires et conservatrices. Bon vent. Pour ma part je reste dans ma cave à composer une oeuvre au xylophone que j'enregistre par des moyens évolués. Courage... --[[Utilisateur:Toinou|Toinou]] 10 septembre 2013 à 15:40 (CEST)

Version du 10 septembre 2013 à 14:40

Êtes vous le dernier homme sur terre? Sont-ils déjà tous morts? --Waleda 9 septembre 2013 à 16:37 (CEST)

J'en ai bien peur, oui... ça fait deux mois que je n'ose plus regarder par la fenêtre par peur de ce que je vais y voir; je commence à manquer de provisions, et les munitions se font rares... je ne sais si je tiendrai longtemps.

Personnellement je vous conseille de vous draper dans votre peignoir de bain, de le recouvrir de ketchup, de tituber dans la rue jusqu'au tabac le plus proche encore ouvert non dévoré par les flammes intenses du début du monde, et de vous lacérer les veines avec un tac-o-tac éditions Chevallier et Laspalès de la fin du monde. Rassurez-vous, nous sommes beaucoup sur terre à être dans la négation debordienne de la genèse contrefaits de convulsions réactionnaires et conservatrices. Bon vent. Pour ma part je reste dans ma cave à composer une oeuvre au xylophone que j'enregistre par des moyens évolués. Courage... --Toinou 10 septembre 2013 à 15:40 (CEST)