Uran

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Uran est le chauve le plus célèbre de la West Coast de Lille.

chauve.jpg blason d'Uran le Chauve

Célèbre incontinent du Spectacle, Uran entreprit en 1968 de tourner une série de films documentaires en faveur du développement non durable de la Culture: "l'attaque des petits chiens mort-vivants", "les petits chiens mort pour les nuls", "les petits chiens morts contre-attaquent" et "Oui-Oui et le petit chien mort".

Accusé de s'attaquer à des petits chiots morts, au grand dam de Brigitte Bardot, de Nicolas Sarkozy et de BobArdKor, Uran est forcé de s'exiler hors de son fief de Lille et, se laissant pousser la barbe, se fait passer pour communiste pour que plus personne ne puisse le reconnaitre.


Il adapte dans la clandestinité le très controversé Martine tue des petits chiens et, poursuivant ses actions de manière subversive, réussit à faire passer la loi François Léotard de 2002 sur les petits chiens morts, qui autorisait la publicité pour les petits chiens morts sur la voie publique.


Accusé d'être à l'origine de l'engouement généralisé pour les petits chiens morts, il aurait déclaré à la barre "Relax, don't do it". Le juge se voit alors contraint de le relaxer, et la petit-chien-mort-ophilie est de ce fait légalisée.

Uran a reçu le prix Puldozer, grâce à son photo-reportage sur l'abus des petits chiens morts en Thaïlande, et le Play Mobil de physique, grâce à sa découverte des gênes permettants d'augmenter la productivité des petits chiens morts.

uranlive.jpg