Rossignôle

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Oiseau déplumé de la famille des mort-de-soif.


Qu'est-ce que ça mange ?

Le rossignôle se nourrit essentiellement de cacahuètes posées sur un comptoir accompagnées d'à peu prés n'importe quel liquide entre la bière et le parfum. Cependant, même lorsqu'il est amené à déguster d'importantes quantités d'eau de cologne, il n'oublie jamais de puer du bec, ce qui lui permet de tenir ses ennemis à distance, et ses amis aussi.

Vie sociale

Peu farouche, le rossignôle aime la compagnie des humains dont il imite assez bien le langage jusqu'à 19h. Au-delà de cette limite il lui arrive d'émettre quelques sons, principalement sous forme de rots, ou, plus rarement, de chansons.

Le chant du rossignôle

Bien que réputé, le chant du rossignôle ne transcende pas les foules. Il n'en tire ni gloire, ni salaire, ni quoi que ce soit d'autre. Au fil du temps, son langage fleuri et son feeling de tractopelle l'ont surtout familiarisé avec le concept dit du "coup de pied au cul", qui pourrait être, selon certains ornithologues, à l'origine de ses nombreuses migrations.

Migrations et autres déplacements sinueux

Infatigable voyageur, le rossignôle peut visiter de 5 à 15 comptoir différents en une seule nuit. Après quoi il finit souvent par se faire un joli nid douillet dans sa propre pisse.

Le saviez-tu ?

rouge-gorge.jpg
De la même famille que le rossignôle, le rouge-gorge-sèche n'arrive que très rarement à décoller.