Pour ou contre le linkage interne

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Starring...


Discussion

UTILISATEUR:ERREUR
Antoine !

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Plaît-il ?

UTILISATEUR:ERREUR
Écoutez.

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL, rit
Hi, hi, hi, hi, hi.

UTILISATEUR:ERREUR
Qu'avez-vous à rire ?

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Hi, hi, hi, hi, hi, hi.

UTILISATEUR:ERREUR
Que veut dire ce coquin-là ?

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Hi, hi, hi. Comme vous avez l’air con ! Hi, hi, hi.

UTILISATEUR:ERREUR
Comment donc?

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Ah, ah! Mon Dieu! Hi, hi, hi, hi, hi.

UTILISATEUR:ERREUR
Quel fripon est-ce là ! Vous moquez-vous de moi ? Hummel, bordel, dans mon burö !

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Nenni, Monsieur, j'en serais bien fâché. Hi, hi, hi, hi, hi, hi.

UTILISATEUR:ERREUR
Je vous baillerai sur le nez, si vous riez encore. Je vous noierai dans le foutre, je verserai sur vous l’urine bouillie de mes dix dernières pisses, je révèlerai ce terrible secret, si vous ajoutez un hi de plus.

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Monsieur, je ne puis pas m'en empêcher. Hu, hu, hu.

UTILISATEUR:ERREUR
Vous ne vous arrêterez pas ?

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Utilisateur:Erreur, je vous demande pardon; mais vous êtes si plaisant, que je ne saurais me tenir de rire. Hi, hi, hi.

UTILISATEUR:ERREUR
Mais voyez quelle insolence !

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Vous êtes tout à fait drôle comme cela. Ha, ha.

UTILISATEUR:ERREUR
Je vous...

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Je vous prie de m'excuser. Hé, hé, hé.

UTILISATEUR:ERREUR
Si vous ris encore le moins du monde, je vous jure que je vous appliquerai sur la joue le plus grand soufflet qui se soit jamais donné, et de sus tout droit sorti de mon boule.

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Hé bien, Monsieur, voilà qui est fait, je ne rirai plus.

UTILISATEUR:ERREUR
Vous faisez bien, je voulais causer linkage interne.

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Hu, hu.

UTILISATEUR:ERREUR
J’y suis opposé, cela surcharge la page.

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Ha, ha.

UTILISATEUR:ERREUR
En outre, cela nuit gravement à la lisibilité.

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Ho, ho.

UTILISATEUR:ERREUR, exaspergé
Encore !

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Tenez, Monsieur, battez-moi plutôt et me laissez rire tout mon soûl, cela me fera plus de bien. LoOoOoOoOoOoOoOL !

UTILISATEUR:ERREUR
J'enrage !

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
De grâce, Monsieur, je vous prie de me laisser rire. Hu, hu, hu.

UTILISATEUR:ERREUR
Si je vous prends, c’est par derrière, enculé de votre sale race.

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Monsieur, je… hem… Lol, lol, mdr.

UTILISATEUR:ERREUR
Mais a-t-on jamais vu un pendard comme celui-là? Qui me vient rire insolemment au nez, au lieu de recevoir mes ordres ?

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Que voulez-vous que je fasse, Monsieur ?

UTILISATEUR:ERREUR
Que vous songiez, coquin, à émettre des arguments contradictoires.

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Ah, par ma foi! Je n'ai plus envie de rire ; et tous vos articles font tant de désordre céans, que ce mot est assez pour me mettre en mauvaise humeur. J’en connais d’autres, moins coquins, qui dénigrent allégrement le linkage interne. J’affirme moi qu’il faut favoriser l'homogénéité encyclopédique, et qu’à ce titre le linkage interne est bon. L'homogénéité encyclopédique permet de rendre plus fluide la navigation, et, je vous prie deme croire, plus cohérente la cosmogonie ardkorpédienne. Si dit, si fait, suce mes pets.

UTILISATEUR:ERREUR
Ne dois-je point, pour ne pas ébruiter de si vilaines paroles, fermer ma porte sur le champ ?

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Vous devriez au moins fermer votre gouailleuse, ou bien je lol derechef.

UTILISATEUR:ERREUR
Je vous sussursuflerais dire, sans vous surprendre d'ailleurs, que seul l'ôtation du soulignagement des links internes suffirait à me satisfaire ; vos intellectualismes outranciers ne font sur ce point qu'embuer ma vue et polluer la clarté de mes explications. Souffrez de disparaitre de mon champ de vision, ou j'écrirai votre nom en lettres d'or sur un de mes magnifiques ouvrages tirés à 28000 exemplaires. Fi, fi, vous dis-je !!

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Mais, certainement, certainement.

UTILISATEUR: COGNET entre dans la pièce, l'air paniqué, pressant la touche "Foule d'humeur lyncheuse" du synthétiseur.

UTILISATEUR:ERREUR
Ola, mon bon ami. Je suis content de vous voir : mon visage ruisselle de pus.

UTILISATEUR:ANTOINE HUMMEL
Quel est donc ce boucon ? A-t-on fâché le peuple par quelque malencontreuse blague sans humour, camarade ?

UTILISATEUR:COGNET
Piche, piche, ce n'est pas une révolte, cire, c'est la révolution !

Touche "Applaudissements". Les protaganistes saluent le public et se retirent


--- NB: Le comité des petites tapettes tolère les private jokes non-conformes de cette scène, sous réserve de remise à plat du débat en cas de non respect des clauses.