Open source

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Logiciel prétendument libre, en fait une utopie communiste pour les gens fainéants, fauchés et hippies sur les bords.

Les gens pro-open source partagent tout: femme, enfants, et parfois beaucoup plus grave, leur brosse à dents. Ils sont, à l'instar du pape, partisans de la propagation du virus du sida.


Pourquoi ?

Petits-bourgeois frileux ou impuissants notoires peuvent de nos jours imposer leurs doctrines régressistes à tout ceux qui s'ennuient, c'est-à-dire le monde occidental, car les chinois et autres thailandais prennent tout le travail.

Ils s'amusent à donner la parole à qui mieux-mieux, c'est à dire n'importe quel connard qui possède une connexion internet, par exemple. N'importe quel trou du cul peut participer à l'élaboration d'un logiciel libre, et donc, faire de la grosse merde en barre, par exemple, en vandalisant une encyclopédie libre, ou en écrivant un article pourri sur l'Ardkorpédia.


Culte

A l'instar des adolescents de 14 ans de l'ancien temps[1], ils aiment les petits pingouins mignons qu'ils affublent de sobriquets piteux tels que Nunux, et les petits diables mignons et je ne sais quelle autre saloperie mignon de mes couilles de merde, symboles de la futilité. D'ailleurs, les partisans de l'Open Source se reconnaissent par le fait de sucer leur pouce en dormant.


F.A.Q.

N'est ce pas un peu con de travailler gratuitement ?

Si, complètement.


Moralité ?

Le libre, c'est de la merde.


Notes

  1. Les adolescents de 14 ans d'aujourd'hui ont évolué et préfèrent les petits chiens morts pour leurs téléphones mobiles.