Husserl

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Filosof allemand, ou peut-être autrichien, né en 1964.

Les trucs importants

  • Husserl est connu pour être le philosophe au prénom le plus ridicule : Edmund. Ha ! Ha ! Ha ! Ha !
  • Il était allemand ou peut-être autrichien, aimait le schnapps, la charcuterie et la bière bavaroise, comme tous les allemands, ou les autrichiens.

bild1999_3.jpg
Ci-dessus : photographie de 4 de ses collègues prise par Husserl lui même, pour tester son nouvel appareil photo numérique, lors d'un colloque de philosophie où il s'emmerdait sévère.


Biographie

  • Né quelques jours avant sa naissance[1], le précoce Edmund se fit très tôt l'idée qu'un destin particulier l'attendait. Il chercha pendant 87 ans la voie de ce destin quand un soir, ivre-mort, il paria avec Martin Hachdegger et Bernard-Henri Lévy qu'il bâtirait sa réputation sur du vent.
  • Après avoir vainement tenté d'ingurgiter deux tonnes de haricots blancs pour battre le record du monde tenu par Richard Nixon du vent le moins inaperçu, il se décida plutôt pour la philosophie.
  • Un jour, pour faire son crâneur devant ses potes kantiens qui portaient tous des bas résille en soie comme la chose et ne parlaient que de noumènes, il inventa des mots nouveaux. Ainsi quand il prononça pour la première fois les termes "noétique" et "nomatique"[2], le silence se fit car personne n'avait rien compris; et quelques autres n'en avaient rien à foutre il faut bien le dire. Une personne seulement osa lui répondre "pneumatique", mais il était déjà parti.
    L'anecdote, raportée par Martin Hachdegger, impressionna beaucoup ses contemporains.
  • Cependant, un peu plus tard, certains d'entre les sceptiques demandèrent à connaître la définition de ces mots. Husserl les renvoya à ses 'Œuvres complètes en 8 volumes' (ce qui somme toute revint à les envoyer se faire foutre), contribuant à la forclusion du débat chez la pègre philosophante. D'ailleurs, personne n'a jamais plus (p)osé de telles questions sur son œuvre, d'où qu'Husserl est considéré comme un des plus grands penseurs à vent de ce siècle. A ce titre, il est évidemment un adversaire acharné des penseurs à cordes qui ne rêvent que de se pendre, tels Schopenhauer ou Émile Ciorantanplan.


Quelques phrases célèbres

  • "La phénoménologie est à la mobylette ce que la confiture est à la modestie."
  • " Passe moi le sel !"
  • "Mais quel est le salopard qui a tué la mère de Bambi ?"
  • "Plutôt qu'une omelette, fais moi plutôt des épochè"
  • "Quel ramassis de conneries. Vous pouvez m'expliquer où tout ça noumène ?".


Notes

  1. anecdote amusante, c'était un mardi
  2. Mots qui sont les premiers mots qui vont par deux connus de l'Histoire de la Philosophie