Cannal Bis

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Chaîne de « télé-pathie ».

Support de diffusion

L'invention

La « télé-pathie » originalement lancée sous le nom d’Ancéphalo-Télévision (ATV) en décombre 2033, année marquée par la victoire Grolandaise à la finale internationale de foutre-bol. Cet accessoire moderne rapidement devenu indispensable en société fut inventé par Témile Ehunbruï (fils cybernétique secret de Skynet), Androïde Bio-méchanique issu des croisements d'illustres esprits tels que Eschelle, Socrote, Claude François, mais aussi des bonnes pommes familières telles que(on pourrait en faire de sacré tartes, tourtes, Tarteflures) le Professeur Wzftufjhz ou Professeur Professeur et (Professeur Professeur)².

De quoi j'vous cause bandes de cancres !? Toi là-bas, ouais TOI ! qui roupille tu peux pas m'dire de quoi on cause hein !?

Le projet audacieux sans aucun doute a-t-il fonctionné (c’était bien là son objectif) en contrecoup à la disparition de notre cher petit écran lors du succès d’un mouvement anarcho-nihiliste d’ultra-gauche qui profita sournoisement des confusions et émeutes du 12/12/2012 pour convaincre Les gens de jeter leur télé par la fenêtre. Un éclaircissement des évènements fut disponible après une enquête montrant la collaboration de plusieurs groupes et groupuscules terroristes à la réussite des sales gauchistes mais à leur insu ; parmi lesquels Lucie in the Sky with Dynamite qui semblent être des « Hippies Vengeurs » de qui l’ancienne idée de propager du LSD dans l’eau courante est surement ressortie pour permettre aux idées anarcho-nihiliste une meilleure crédibilité un jour de de prétendue fin du monde. Cette rumeur d'apocalypse devint cependant réalité pour les Illuminati, Big Bro’, et Paf Le Chien. L’appareil fut mis en vente après vingt et une année de désordre (ou de sauterie générale selon les affinités) par une nouvelle institution qui succède aux divers gouvernements Libido-Bananiens de cette période, et, permet selon que vous êtes technicienne de surface et mère de famille et nounou à tierce temps : de suivre votre série préférée via le cortex cérébral d’où que vous soyez pour oublier votre misérable vie, ou néo empereur, de nous chier quotidiennement sa dictature directement dans l’occiput. « Directum de conscience, tu nous aura pas ! » Scandèrent les opposants qui furent bientôt eu et méthodiquement démembrés puis recyclés en pâtés premier prix.

Le programme Cannal Bis, sa naissance, son œuvre, sa disparition

Officieusement un outil du pouvoir, cette chaîne fut créée dans le but de mettre fin à toute velléité, tentative, ou ne serait-ce que l’idée d’une rébellion en prenant les bœufs et la charrue par les cornes avant même la croissance du veau ou le montage du châssis. Autrement dit arracher les mauvaises pousses et leurs racines. La naissance d’un Rebel étant tout d’abord dans l’adolescence, le programme visait particulièrement l’enfulte qui avant de croire en la merditude du système passe systématiquement par une période de débacle, séduit qu’il est par tout ce qui semble illicite. Cannal Bis est un Cheval de Trois : sous l’apparence d’une diffusion pirate permettant d’être défoncé pour pouvoir philosopher à mort ou triper, il profite d’un état stone pour infiltrer des pensées subliminales et des objectifs précis sous les nappes brumeuses laissées dans l’esprit par le programme.

Après des résultats des plus efficaces, le programme fut néanmoins détruit vingt-huit mois plus tard alors que partout des centaines de milliers d’êtres umains visiblement sans neurones et mentalement inactifs, errent sans but ni conscience et ne semblent préoccupés du problème de nutrition qu’au dernier moment où ils saisissent n’importe quoi ou n’importe qui pour s’en repaître.