Métro

D'ArdKorPedia
Révision datée du 30 juin 2013 à 03:44 par Le Violet (discussion | contributions) (Opération "sauvons les images de la ArdKorPedia avant qu'elles ne disparaissent")
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
  ATTENTIF ENSEMBLE: Des pickpockets sont susceptibles d'agir sur cette page.
  Merci de signaler tout colis abandonné.
  La carte orange se modernise.
  Cette page recrute.
  Sur cette page, je valipage.


Le métro fut conçu par un train suite à une panne sexuelle. Le métro vit dans un tunnel sombre qui ne sent pas très bon. Le métro est aussi un ver géant évoluant en sous sol dans les milieux urbains. Il y a un lien entre le ver et la production d'épice . L'épice doit continuer à circuler, contrairement à ce que pensent certains, comme Leto Atreides et les agents de la R.A.T.P..

Le métro est très joueur, et il adore creuser ses galeries sous des écoles maternelles dans l'espoir, un peu naïf, qu'elles s'écroulent. Le métro a très bien compris le danger que représentent les enfants. Pour y remédier, il les mutile en leur pinçant les doigts très fort. Les enfants ne peuvent pas s'empêcher de reproduire ce que font les petits lapins roses sympatoches.

Les vandales et les pickpockets se reproduisent comme des lapins roses dans les souterrains du métro.


MetroWars.jpg
Ticket de métro standard, inauguré en même temps que la station Guerre Froide de l'Espace
de la ligne Djakarta-Quimper


Le saviez-tu ?

  • Dans l'interprétation jungienne des rêves, l'arrivée d'un métro en gare de Montcuq signale l'imminence d'une sodomie douloureuse.