Les émeutes de septembre 2006 en pas-banlieue : Différence entre versions

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher
m (Catégories...)
 
(13 révisions intermédiaires par 3 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
: la jeunesse du 7e a de la rage qui coule dans les veines
+
'''[[Sans transition]] : il semble qu'une méchante baston soit sur le point de dégénérer dans le 7e arrondissement de [[Paris]], des troubles qui ne sont pas sans rappeler les terribles [[attentat]]s de jeunes sauvageons islamistes contre les R5 de leurs voisins en septembre 2005. Nous retrouvons sur place notre correspondante [[Antoine Hummel]]. Antoine bonjour.'''
tout se suite retrouvons sur place [[Antoine Hummel]]:
 
  
: ''Jean-Pierre''
+
: ''Bonjour [[Jean-Pierre]].''
  
 +
'''Antoine, il se murmure ici que la jeunesse du 7e a quelque chose comme de la rage qui coule dans les veines. Pouvez-vous nous confirmer cette rumeur?'''
  
merci antoine  je vous rapelle donc qu'il faut voter sarkozy en 2007 pour que de telles choses ne se voient plus dans nos quartier residentiels et
+
: ''Eh bien oui [[Jean-Pierre]] effectivement je me trouve actuellement rue Faber près des Invalides où vient d'éclater une rixe entre jeunes gens de sexe [[mâle|masculin]] vraisemblablement pas immatriculés dans le [[9-3]]. Rien que de très peu banal pour les habitants de ce quartier qui ne sont pas du tout habitués à subir des spectacles d'une telle violence : en effet, la bande dite des "[[Fils de concierges]]" n'est absolument jamais prise - et c'est tout à fait surprenant - d'une envie de [[bouffer du geois-bour]], tandis que la bande dite des "[[Fils de patrons]]" ignore superbement cette immigration massive de fils de lessiveuses portugaises et indonésiennes qui pourrit l'ambiance des paisibles environs de la rue de Grenelle. Alors il faut tout de même préciser à nos [[téléspectres]], afin qu'ils saisissent bien les enjeux de ce différend par les [[couille]]s, qu'un quartier comme celui-là est une vraie "[[pub pour RTL]] vivante" (selon l'expression des riverains) : on y respire le bien-être sans bouteilles, on se sourit sans restriction dans la rue et même les [[vieux]], d'ordinaire si lents, si bancals et si peu amènes, semblent tout droit sortis d'une version lissée de [[Blanche-Neige]]. Dans ce merveilleux conte, rappelez-vous, des [[nain]]s sociaux (portugais et indonésiens) reviennent joyeusement du boulot, tandis que des [[femme]]s au foyer au [[chignon]] bien fixé derrière une tête bien faite, attendent leur [[mari]] en regrettant de ne pas s'être fait [[violer]] par le [[plombier]] [[turc]] comme dans les [[pornos]] que leur [[mari]] stocke sur le [[iBook]] des [[enfant]]s. Il y a donc, dans cette petite rixe des Invalides, un parfum de révolte : "''Non aux [[ministres]] !''", crient les uns ; "''Oui aux [[immigrés]] mais non à leurs enfants !''", rétorquent les [[autre]]s. C'est ce qu'on appelle "[[Vivre Ensemble]]", et ça fait plaisir à voir.''
 +
 
 +
'''Merci Antoine. [[Sans transition]]. Des chercheurs du Nord-PACA-de-Calais ont découvert cet après-midi un nouveau fruit, "''ressemblant, à s'y méprendre, à une énorme paire de [[couille]]s''". Cette découverte constituerait un nouveau pas dans la direction d'une accréditation définitive de la théorie de [[Courbitude de l'espace]].'''
 +
 
 +
[[Category:Histoire]] [[Category:Evènement]]

Version actuelle datée du 19 juin 2014 à 21:10

Sans transition : il semble qu'une méchante baston soit sur le point de dégénérer dans le 7e arrondissement de Paris, des troubles qui ne sont pas sans rappeler les terribles attentats de jeunes sauvageons islamistes contre les R5 de leurs voisins en septembre 2005. Nous retrouvons sur place notre correspondante Antoine Hummel. Antoine bonjour.

Bonjour Jean-Pierre.

Antoine, il se murmure ici que la jeunesse du 7e a quelque chose comme de la rage qui coule dans les veines. Pouvez-vous nous confirmer cette rumeur?

Eh bien oui Jean-Pierre effectivement je me trouve actuellement rue Faber près des Invalides où vient d'éclater une rixe entre jeunes gens de sexe masculin vraisemblablement pas immatriculés dans le 9-3. Rien que de très peu banal pour les habitants de ce quartier qui ne sont pas du tout habitués à subir des spectacles d'une telle violence : en effet, la bande dite des "Fils de concierges" n'est absolument jamais prise - et c'est tout à fait surprenant - d'une envie de bouffer du geois-bour, tandis que la bande dite des "Fils de patrons" ignore superbement cette immigration massive de fils de lessiveuses portugaises et indonésiennes qui pourrit l'ambiance des paisibles environs de la rue de Grenelle. Alors il faut tout de même préciser à nos téléspectres, afin qu'ils saisissent bien les enjeux de ce différend par les couilles, qu'un quartier comme celui-là est une vraie "pub pour RTL vivante" (selon l'expression des riverains) : on y respire le bien-être sans bouteilles, on se sourit sans restriction dans la rue et même les vieux, d'ordinaire si lents, si bancals et si peu amènes, semblent tout droit sortis d'une version lissée de Blanche-Neige. Dans ce merveilleux conte, rappelez-vous, des nains sociaux (portugais et indonésiens) reviennent joyeusement du boulot, tandis que des femmes au foyer au chignon bien fixé derrière une tête bien faite, attendent leur mari en regrettant de ne pas s'être fait violer par le plombier turc comme dans les pornos que leur mari stocke sur le iBook des enfants. Il y a donc, dans cette petite rixe des Invalides, un parfum de révolte : "Non aux ministres !", crient les uns ; "Oui aux immigrés mais non à leurs enfants !", rétorquent les autres. C'est ce qu'on appelle "Vivre Ensemble", et ça fait plaisir à voir.

Merci Antoine. Sans transition. Des chercheurs du Nord-PACA-de-Calais ont découvert cet après-midi un nouveau fruit, "ressemblant, à s'y méprendre, à une énorme paire de couilles". Cette découverte constituerait un nouveau pas dans la direction d'une accréditation définitive de la théorie de Courbitude de l'espace.