Utilisateur:Casseburnes

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

La légende d' Ardkorpédia rapporte qu'aux temps jadis vivait au Pays des Encyclopes un jeune prince beau comme le Grand Escargot Foutriquet et dont la pureté de coeur n'avait d'égale que quelque chose dont on pourrait dire que ça égale une grande pureté de coeur, mais c'est pas facile de trouver un bon exemple.

Casseburnes, c'était son nom, charmait tout le pays par la grâce de ses entrechats et la sagesse de ses propos, au point de rendre jaloux Admin Dada le grand roi des Encyclopes, un souverain d'une grande cruauté qui régnait d'une main de fer sur le petit pays.

N'écoutant que son courage, Casseburnes s'enfuit chercher refuge au Pays d'Ardkorpédia, bien connu dans l'Empire pour l'hospitalité de ses habitants et la débonnaireté de son calife bien aimé Bob Ardkor el-Poussah auquel il s'adressa en ses termes:

"O Grand Calife, j'ai participé au projet de la désencyclopédie, et j'ai même été administrateur un moment

L'ambiance au Pays des Encyclopes là bas y est devenu impossible, le grand roi des Encyclopes ayant pratiquement pris tous les pouvoirs et imposant ses vues dans tous les domaines de façon autoritaire et violente. J'ai découvert ard kor, par hasard, j'espère y apporter quelque chose... on verra bien."

La nouvelle que les ténèbres avaient recouvert le Pays des Encyclopes émut si profondément les chevaliers ardkors présents à la réunion que les larmes leur perlèrent aux paupières et qu'ils sodomisèrent illico Casseburnes sur la Table Ronde, histoire de se passer les nerfs, car Dame Golombe avait encore ses règnes.

La légende de Casseburnes a été reprise en levrette dans "La phobie des pingouins", un roman d'Homère Simpson (L'Odyssée d'Ulysse Gosset, tome XII, 1936.)

Retrouvez la suite du cycle de Casseburnes et la phrase culte : "merci de supprimer mes coordonnées de votre base utilisateur"

Rappel : suite à la récente dissolution de la CNIL dans une grande bassine d'eau tiède, nous avons unilatéralement décidé de conserver ad vitam eternam l'ensemble des coordonnées de nos utilisateurs, et les revendre à des marchands de viagra tchétchènes. nous nous voyons donc dans l'obligation de poliment décliner votre étrange suggestion.

Le saviez-tu ?

Grandes citations

  • Comme le permet la loi informatique et liberté, je vous demande de retirer toutes mes informations d'inscriptions de votre base de données.
    En cas de non réponse, (je ne me fais d'ailleurs aucune illusion) je me réserve le droit d'encombrer les tribunaux avec des conneries.
  • "Je t'aime comme un goret." --Docteurwiki 7 môrs 2008 à 17:18 (CET)