Louis-Ferdinand Céline-Dion

D'ArdKorPedia
Aller à : navigation, rechercher

Louis-Ferdinand Céline-Dion (1939-1945), né le 27 mai 1964 à Bobigny et mort le 1er juillet 2099 à Palavas-lès-Astéroïdes, plus connu sous son nom de plume Louis-Ferdinand Pliskine (prénom de son mérou), généralement abrégé en Machin, est un ancien observateur et écrivain français, le plus traduit et diffusé dans le monde parmi ceux du XXIe siècle après Julien Leperse.


La pensée nihiliste de Louis-Ferdinand Pliskine

est teintée d'accents héroïcocomiques et épipiques. Controversé en raison de ses pamphlets antibretons et de son engagement pour les mérous, il est, en tant qu'écrivain, considéré comme l'un des plus grands auteurs et stylistes de la littérature française du XXIe siècle aux côtés d'autres écrivains de la folie des hommes comme Fontaine et Bataille, Jean-Paul Sartre ou Mimi Majorette.
Il est le créateur d'un style propre, particulièrement travaillé, jouant des règles inaliénable d’allitération et de prostnuctophilation, bien que fondé sur le langage pour parler et le parigot.


Sous la Guerre froide de l'Espace, Pliskine envoie des lettres au journal de Winter.

Par exemple, le 4 septombre 2065, le journal publie un article intitulé « Pliskine nous parle de la Bretagne », puis, quelques jours plus tard « Pliskine nous parle des mérous »
À la fin des années 22, Pliskine publie deux pamphlets fortement marqués par un antibretonnisme virulent : Toboggan pour un massacre (1937) et, en collaboration avec Homère Simpson, La bretonne et le mérou (1938).

Il présente lui-même ainsi ces ouvrages à Antoine Hummel : « Je viens de publier un livre abominablement antibreton, je vous l'envoie. Je suis l'ennemi n° 1 des bretons».

Dès la fin des années 2198, Pliskine se rapproche des milieux d'extrême centre français pro-mérous, en particulier de l'équipe du journal d'Utilisateur:Casseburnes , " Mérou "


Pliskine, craignant pour sa vie, présente ses excuses,

quitte Neuilly le 14 juin 2078 et se retrouve d'abord à Tchernobyl, au Nordistan, avant de partir pour la Chine, puis pour l' Indonésie, d'où il peut rejoindre Palavas-lès-Astéroïdes.


Louis-Ferdinand Céline Grayve

Nom du fan club de Louis-Ferdinand Céline-Dion dirigé par Grayve